BFM Business

Mondial 2018: qu'est-ce que je risque à regarder les matches au lieu de travailler?

Les amateurs de foot sont face à un dilemme : une majorité des matches se jouent aux heures de bureau. Ce samedi, pas de souci pour le premier match des Bleus. Mais jeudi, la France affronte le Pérou à 17 heures… un peu trop tôt pour s'éclipser. Que risque-t-on à regarder le match au bureau?

Pas question de passer à côté de la coupe du Monde à cause du travail. Un Français sur deux prévoit de regarder les matches alors qu'il sera au boulot. Le planning n'est en effet pas vraiment compatible avec les heures de bureau, de nombreuses rencontres se déroulant en plein cœur de la journée. Si les supporters pourront sans problème suivre le premier match des Bleus contre l'Australie, ce samedi à midi, dès la semaine prochaine, les choses se compliquent avec le France-Pérou dont le coup d'envoi est donné jeudi à 17 heures. Mais que risquent les fans de foot qui vont abandonner leurs tâches pour regarder le match ?

Le code du Travail est très clair: un salarié doit consacrer son temps de travail à l'accomplissement des missions confiées par son employeur "sans pouvoir vaquer librement à des occupations personnelles". C'est ainsi que des salariés ont été licenciés pour avoir passé trop de temps à surfer au lieu de travailler.

Toutes les professions ne peuvent pas se le permettre

Mais pour le cas présent, les entreprises ont prévu d'être tolérantes. Le Mondial est un moment de réjouissance, une bonne occasion de travailler sur la qualité de vie au travail, qui est tant plébiscitée par les entreprises. Ainsi, 55% des entreprises vont autoriser leurs équipes à suivre la coupe du monde au bureau, dans un espace commun ou bien sur un écran individuel, selon un sondage du site d'annonces immobilières d'entreprises BureauxLocaux.

36% ont décidé de jouer le jeu à fond, en diffusant certains matches dans les espaces communs. 15% ont indiqué qu'elles toléreraient que leurs salariés suivent la compétition mais discrètement depuis leur ordinateur ou leur mobile. Le tout étant ensuite de rattraper le temps perdu pour ne pas voir la productivité réduite à néant au cours des semaines à venir.

Néanmoins, un quart des entreprises ont prévu d'interdire de regarder le Mondial. Il est vrai que certaines professions nécessitent d'être vigilant à tout moment de la journée, et papillonner entre ses tâches et les matches de foot peut alors constituer une faute grave.

C'est ce qui est arrivé à un vigile chargé de la sécurité d'un magasin. Il avait détourné une caméra de surveillance de sa fonction première en orientant son objectif sur un écran de télévision qui diffusait un match de foot dans les rayons. Il est resté deux heures dans le PC de sécurité afin de regarder la rencontre sportive, se désintéressant totalement de sa mission de surveillance. La cours d'appel de Poitiers a considéré en mars 2017 que ces agissements constituaient une violation de ses obligations résultant de son contrat de travail, même si aucun incident n'a été déploré lors de cette période, et a confirmé le licenciement pour faute grave.

C.C.