BFM Business

USA: les inscriptions hebdomadaires au chômage reculent, mais moins qu'attendu

Drapeau USA (Photo d'illustration)

Drapeau USA (Photo d'illustration) - Brendan Smialowski / AFP

Ces nouvelles demandes restent sous la barre des 400.000 mais la propagation du variant Delta freine la reprise du marché du travail.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont baissé au cours de la dernière semaine de juillet aux Etats-Unis, mais moins qu'attendu. De nombreux freins au retour à l'emploi, parmi lesquels la crainte du variant Delta, ralentissant en effet le redressement du marché du travail.

Entre le 25 et le 31 juillet, 385.000 nouvelles demandes d'allocations chômage ont été enregistrées, soit 14.000 de moins que la précédente, pour laquelle les données ont par ailleurs été révisées en légère baisse, à 399.000, selon les données publiées jeudi par le département du Travail.

C'est plus que ce qu'attendaient les analystes, qui tablaient sur 375.000 nouvelles demandes.

La moyenne sur quatre semaines s'établit à 394.000, quasi-stable.

Un taux de chômage qui devrait se fixer à 5,6%

Le nombre de nouveaux inscrits au chômage a évolué en dents de scie tout au long du mois de juillet.

Au total, près de 13 millions de personnes touchaient encore le chômage mi-juillet, selon les données les plus récentes disponibles, soit 181.251 personnes de moins que la semaine précédente.

Le taux de chômage de juillet, qui sera publié vendredi est attendu en baisse de 0,3 point à 5,6% avec la création de près d'un million d'emplois secteurs privé et public confondus.

Mais les créations d'emplois privés, qui ont été publiées mercredi, ont été très décevantes: 330.000 emplois seulement ont été créés par les entreprises privées en juillet, deux fois moins qu'en juin, selon l'enquête mensuelle de la société de services aux entreprises ADP.

OC avec AFP