BFM Business

Retraités : pas de hausse de la CSG dans le budget 2013

La Cour des comptes avait pointé du doigt les avantages de certains retraités aisés

La Cour des comptes avait pointé du doigt les avantages de certains retraités aisés - -

Sur RTL mercredi 19 septembre, le Premier ministre a démenti toute augmentation de la CSG payée par les retraités ainsi que la remise en cause de leur abattement de 10% sur leurs revenus.

"Aucune disposition qui concerne soit la CSG, soit l'abattement de 10% (sur les revenus imposables, NDLR) n'est envisagée dans le budget 2013, c'est très clair". Jean-Marc Ayrault a voulu clore, ce matin, sur RTL, la polémique née du rapport de la Cour des comptes sur la sécurité sociale rendu public vendredi dernier.

Dans ce rapport, la Cour estimait que les avantages fiscaux et sociaux bénéficiant aux retraités, soit 12 milliards d'euros par an, devaient faire l'objet d'un réexamen.

Elle pointait en particulier du doigt le taux réduit de CSG payé par les retraités (6,6% contre 7,5% pour les actifs), de même que l'abattement de 10% pour "frais professionnels" qu'ils peuvent déduire comme les salariés.

Sapin évoquait une CSG accrue pour les retraités aisés

Lundi 17 septembre, Michel Sapin, le ministre du Travail et proche de François Hollande, s'était déclaré favorable au relèvement du taux de CSG pour les retraités bénéficiant de retraites confortables. Le Premier ministre le contredit.

A moins que le gouvernement profite de la réforme du financement de la protection sociale, début 2013, pour revoir l'ensemble des taux de CSG.

Patrick Coquidé