BFM Business

Pour se faire embaucher par Michel et Augustin, elle fait un gros cookie

Le cookie, mesurant 1,5 mètre, a servi de support pour exposer les points forts de cette candidature.

Le cookie, mesurant 1,5 mètre, a servi de support pour exposer les points forts de cette candidature. - Michel et Augustin

Rêvant de devenir patronne de l'événementiel chez Michel et Augustin, Margaux Barre a trouvé une idée originale: organiser un goûter autour d'un biscuit de 3 kilos sur lequel figurait son CV. Son embauche n'est pas acquise, mais pour Augustin "elle a marqué des points".

Pour décrocher un job, il ne suffit pas d'avoir le profil requis, il faut savoir en convaincre son futur employeur. Quitte à employer des moyens originaux et à adopter les codes de l'entreprise visée. C'est la démarche suivie par Margaux Barre. Une offre d'emploi de chef événementiel chez Michel et Augustin avait tapé dans l'œil de cette jeune femme. Pas question pour elle de suivre le cursus habituel (envoi de CV par email afin d'obtenir un entretien). Pour se distinguer des autres candidats potentiels, elle se dit qu'elle doit reprendre les canons de communication de cette marque agro-alimentaire qui doit son succès à sa communication décalée.

Elle décide donc de confectionner un cookie géant (1,5 m de diamètre pour 3 kilos) sur lequel elle appose son CV. Et pour le déguster, elle invite dans la foulée à un goûter la "tribu" qui travaille à la Bananeraie, le siège de l'entreprise située à Boulogne-Billancourt (Haut-de-Seine).

"Margaux nous a informé de sa venue via les réseaux sociaux, grâce à une vidéo de teasing qui relate sa démarche de candidature et montre la confection du cookie" explique Augustin, l'un des deux fondateurs de la marque de biscuits et de yaourts.

Pendant 30 minutes, toute la tribu s'est arrêtée de travailler pour goûter le biscuit aux noisettes et pépites de chocolat noir. Une dégustation relayée par Michel et Augustin sur les réseaux sociaux et en direct via Périscope.

Margaux a évidemment aussi été reçue par la DRH de l'entreprise pour le poste de ses rêves. Sa mise en scène a-t-elle fait mouche? "L'originalité et la créativité font partie de l'ADN de Michel et Augustin. Et sa démarche prouve qu'elle a tout à fait compris cela, sans pour autant tomber dans le ridicule", explique le dirigeant qui reçoit plus de 3.000 candidatures par an.

Mais comme tout manager, il reste vigilant quant à la qualité des recrutements, et a donc décidé de "prendre son temps". Margaux devrait donc savoir si elle rejoint la Bananeraie à la rentrée. "Elle a en tout cas marqué des points", reconnaît Augustin.

Reste une question que tout le monde se pose : le cookie était-il savoureux ? "Il était très bon, même si les bords étaient un peu trop cuits, mais ce n'est pas grave" analyse en spécialiste le co-fondateur de l'entreprise. "Mais il est essentiel en effet que le cookie soit réussi car la qualité est au cœur de notre démarche, en plus de la créativité et de la décontraction", précise Augustin.

Coralie Cathelinais