BFM Business

Peut-on adopter le look short-tong au bureau par temps de canicule?

Même en cas de fortes chaleurs, les cadres doivent garder une tenue décente, qui ne porte pas atteinte à l'image de l'entreprise

Même en cas de fortes chaleurs, les cadres doivent garder une tenue décente, qui ne porte pas atteinte à l'image de l'entreprise - Crédit : Taylor Herring - Flickr - CC

Sous cette chaleur de plomb, les salariés ont logiquement envie d’adopter un dress-code plus léger au bureau. Mais attention, tout n’est pas permis, surtout pour les cadres.

Peut-on, messieurs, faire tomber le costard-cravate au profit d’une tenue plus décontractée quand le thermomètre dépasse les 30 degrés ? Tout dépend du secteur dans lequel vous évoluez. "Dans une start-up, vous aurez l'air "has- been" si vous portez un costume en plein été alors que dans les secteurs plus traditionnels comme les banques, il faudra garder une tenue décente, question d'image", prévient Noémie Cicurel director chez Robert Half. Voici quelques conseils vestimentaires pour que la canicule ne nuise pas à votre carrière. 

1-L’exemple vient d’en haut

Rares sont les boîtes à écrire noir sur blanc ce qu’il convient de porter ou non au bureau.. Le Code du travail interdit à l’employeur d’imposer des contraintes vestimentaires mais il existe une sorte de règlement tacite sur le sujet. Il ne faut jamais se sentir déconnecté avec ce qui se fait dans l'entreprise. Francis Bergeron DRH chez SGS France conseille de se calquer sur ses supérieurs hiérarchiques : "Si les cadres portent la cravate même en été, il est conseillé d’en faire autant", explique-t-il. En somme, c’est l’entreprise qui dicte la règle pas le salarié et son envie d'avoir moins chaud.

Un avis partagé par Eric Gandibleu, chasseur de tête, DG de Maesina qui conseille de bannir les originalités du type, bermuda, chemisettes. " Même sous 40 degrés, le cadre ne doit pas sortir de son image traditionnelle avec costume, chaussures fermées. Plus le service est exposé, plus le dress-code est exigeant".

2-Est-ce que mon image passe à l’extérieur ?

C’est la question qu'il faut se poser le matin devant son dressing. A partir du moment où vous êtes en contact direct avec un client, la tenue correcte est de rigueur. Cela relève du bon sens mais veillez à ne pas dépasser les limites de la vulgarité. "A proscrire donc le mini-short, la jupe trop courte et le chemisier transparent pour les femmes, les pantalons baggy, les tee-shirt à messages ou les tongs pour les hommes" insiste Francis Bergeron. Même si aucun rendez-vous important ne figure à votre agenda, vous n'êtes jamais à l’abri d’une surprise. "Mieux vaut toujours porter une tenue adaptée même quand il fait 40 degrés, soyez toujours prêt au contact client car c’est l’image du groupe que vous représentez, "confirme Noémie Cicurel.

3- L’habit fait l’état d’esprit

Enfin, si certaines entreprises sont contre les bermudas-tongs au bureau, c’est aussi parce qu’habillé de la sorte, vous n’avez pas forcement la tête au boulot. En quittant ses habits traditionnels, on a déjà une partie de son esprit en vacances. "La tenue conditionne votre état d’esprit au travail et votre motivation", confirme Robert Half. 

Ch.L.