BFM Business

Le patronat accepterait le principe d'une taxation des CDD

Les syndicats et le patronat pourraient finalement trouver un accord ce vendredi 11 janvier.

Les syndicats et le patronat pourraient finalement trouver un accord ce vendredi 11 janvier. - -

Selon une source patronale, les négociations sur l'emploi pourrait déboucher sur un accord, ce vendredi 11 janvier. Les patrons seraient finalement prêts à accepter une taxation des contrats courts.

Jusqu'au dernier jour, le patronat aura tenté d'écarter une taxation des Contrats à durée déterminée (CDD). Mais la nouvelle version du projet patronal sur la sécurisation de l'emploi, remise vendredi aux syndicats, accepte finalement ce principe, selon une source patronale. C'était le principal point de blocage de cette négociation, ce qui laisse entrevoir la possibilité d'un accord avant ce soir.

Cette "taxation" serait consentie "en échange d'incitations, de baisses de charges afin d'encourager à embaucher les jeunes en contrats long", a indiqué la même source. Les contrats saisonniers et les CDD de remplacement sont exclus du texte.

Cette concession faite in extremis par le patronat, au dernier jour de la négociation, laisse désormais espérer trois paraphes, celui de la CFDT, de la CFE-CGC et de la CFTC. Pour être validé, un accord ne doit pas être rejeté par plus de deux syndicats.

Depuis le 4 octobre, syndicats (CFDT, CGT, FO, CFE-CGC, CFTC) et patronat (Medef, CGPME, UPA), mis sous pression par le gouvernement, doivent proposer les moyens de fluidifier le marché du travail en conciliant deux volets: une plus grande flexibilité pour les entreprises et plus de protection pour les salariés.

BFMbusiness.com