BFM Business

Le camping a la cote auprès des investisseurs

D'ici deux à trois ans, les chaînes pourraient représenter 50% du chiffre d'affaires du camping.

D'ici deux à trois ans, les chaînes pourraient représenter 50% du chiffre d'affaires du camping. - -

La montée en gamme de l'hôtellerie de plein air et la hausse constante de fréquentation depuis quelques années attirent de plus en plus de grands groupes spécialisés.

Le gâteau à se partager est plutôt appétissant. Avec 8600 terrains de camping en France, pour un chiffre d'affaires de 2 milliards d'euros, le camping est la première forme d’hébergement touristique marchand en France. La fréquentation est en hausse, puisqu’elle a augmenté de 3% en 2011.

Un succès qui a de quoi aiguiser les appétits. Jusqu'ici, de nombreux indépendants commençaient à se regrouper pour former des chaînes de plusieurs dizaines d'établissements. Mais désormais, la vitesse supérieure est enclenchée.

Une dizaine de groupes se partagent le marché

Ce sont désormais des financiers qui investissent dans des campings, en général les plus haut de gamme. Actuellement, une dizaine de groupes tels que FranceLoc, Homair, Utopia ou Promeo se partagent le marché.

Au total, ces groupes possèdent 7% des campings, mais 18% des emplacements. Selon la Fédération nationale de l'hôtellerie de plein air, d'ici deux à trois ans, groupes et chaînes pourraient représenter la moitié du chiffre d'affaires des campings français.

Karine Vergniol