BFM Business

Immigration professionnelle: la France veut attirer les talents

La France veut favoriser la venue de nouveaux talents.

La France veut favoriser la venue de nouveaux talents. - -

Les députés français vont débattre d'une éventuelle réforme de l'immigration professionnelle, jeudi 13 juin. Une simplification des démarches pour favoriser l'arrivée de talents étrangers est notamment à l'étude.

Le débat sur l'immigration professionnelle arrive ce jeudi 13 juin à l'Assemblée nationale. Le gouvernement va esquisser les pistes de sa politique en la matière, et un projet de loi pourrait être déposé en juillet. L'objectif sera évidemment de pousser les talents à venir étudier ou travailler en France.

Car la France n'est pas un grand pays d'immigration professionnelle. C'est le constat sans appel dressé par le gouvernement. L'an dernier seulement 9% des titres séjours ont été délivrés pour des motifs économiques (c'est par exemple plus de 20% en Grande Bretagne).

Les taxes sur les entreprises qui embauchent des étrangers abaissées?

Pour changer la donne, le gouvernement veut simplifier les procédures. Il existe aujourd'hui 11 titres de séjours différents pour motifs économiques. Tout cela pourrait être alléger et dans certains secteurs, des autorisations de séjours de long terme pourraient même être accordées.

De plus, les taxes versés par les entreprises qui embauchent des étrangers qualifiés pourrait être abaissées.

Pour les étudiants, l'effort serait là aussi dans la simplification. Il s’agirait d’un guichet unique sur les campus pour faciliter les démarches et la création d'un titre de séjour, spécial, à vocation professionnelle. Car aujourd'hui, un tiers seulement des étudiants étrangers choisissent de rester travailler en France après leurs études.

Simon Tenenbaum