BFM Business

Formation professionnelle: Gattaz veut une "transcription fidèle" de l'accord

Pierre Gattaz a mis en garde le gouvernement sur des amendements à l'accord sur la formation

Pierre Gattaz a mis en garde le gouvernement sur des amendements à l'accord sur la formation - -

Le président du Medef a appelé, ce mardi 17 décembre, le gouvernement à respecter à la lettre l'accord noué le 14 décembre dernier par les partenaires sociaux sur la formation professionnelle.

Pierre Gattaz prévient le gouvernement. Lors de sa conférence mensuelle, tenue ce mardi 17 décembre, le président du Medef a appelé le gouvernement à ne pas modifier l'accord sur la réforme de la formation professionnelle, noué le 14 décembre par les partenaires sociaux.

"J'attends du gouvernement une transcription fidèle dans la loi de l'accord, sans remettre en cause les équilibres en cause", a affirmé le patron des patrons, lors de son point de presse mensuel.

Selon lui, "une négociation est une horlogerie extrêmement fine et on ne peut pas enlever un petit bout de l'horlogerie" car "l'horloge s'arrêterait"."

La CGPME doit "revenir à la raison"

En janvier 2013, François Hollande avait appelé à ne pas toucher au précédent accord scellé par les partenaires sociaux, qui portait sur le marché du travail. Ce dernier avait alors été transposé via la loi de sécurisation de l'emploi.

Pour le moment, l'exécutif n'a pas fait connaître sa position, laissant planer le doute quant à l'acceptation d'éventuels amendements.

Par ailleurs, Pierre Gattaz a espéré que la CGPME, "revienne à la raison et signe cet accord". L'organisation patronale des petites et moyennes entreprises avait été très critique envers cet accord, intervenu dans la nuit de vendredi à samedi. Elle doit faire connaître mercredi sa position officielle.

J.M.