BFM Business

5 indices qui montrent qu'il est temps de se reconvertir 

Comment définissez-vous votre vie professionnelle ? Vous estimez qu'il y a des hauts et des bas… et ces derniers temps, c'est plutôt le bas qui prédomine.

Comment définissez-vous votre vie professionnelle ? Vous estimez qu'il y a des hauts et des bas… et ces derniers temps, c'est plutôt le bas qui prédomine. - estrattonbaily - CC

Est-ce un coup de mou passager ou une crise plus profonde? Même si chacun sait désormais qu'il devra exercer différents métiers au cours de sa carrière, savoir quand il est temps de se lancer dans une reconversion n'est pas si simple que cela.

Comment définissez-vous votre vie professionnelle? Vous estimez qu'il y a des hauts et des bas… et ces derniers temps, c'est plutôt le bas qui prédomine. Au point que vous vous posez des questions sur votre avenir professionnel. Même si chacun est désormais conscient qu'il devra mener plusieurs métiers au cours de sa carrière, savoir quand est venu le temps d'entamer une reconversion est loin d'être facile. Voici 5 indices qui, si vous les réunissez tous, doivent vous mettre face à l'évidence: il est temps de changer!

> Une petite voix intérieure vous dit que nous n'êtes pas heureux

C'est en général l'indice qui apparaît en premier. Il faut alors se poser la question: est-ce que ce mal-être est lié au poste actuel, et peut disparaître en se voyant confier de nouvelles missions ou en changeant d'entreprise? Si la réponse est non, il est donc temps de s'interroger sur les activités et les secteurs qui vous permettraient de vous accomplir pleinement.

> Vous ne vous sentez pas utile dans votre job

"Attention, il ne s'agit pas de vouloir jouer à mère Teresa au travers de son métier" met en garde Hélène Picot, coach spécialisée en reconversion et auteur du livre "Sans emploi? Trouvez votre voie et rebondissez" (Editions Quintessence). Mais chacun doit trouver du sens dans son travail, qu'il s'agisse d'assurer la promotion d'un produit ou bien de permettre à son entreprise de gagner des parts de marché. Sans cela, difficile de tenir bien longtemps.

> Vous subissez trop de pression

Un petit peu de pression, c'est une source d'émulation. Mais quand le niveau est trop élevé, cela devient paralysant. Ainsi, on vous fixe des objectifs de plus en plus hauts, et cela vous met systématiquement en position d'échec. "C'est typiquement ce genre de situation qui peut conduire les personnes les plus impliquées et les plus zélées au burn out", explique Hélène Picot. Il ne faut donc pas que cette situation perdure.

> Vous estimez que votre carrière est dans un cul-de-sac

Le temps a réussi à gommer la joie qui vous animait lors de vos premières années d'exercice. Malgré de nombreuses promotions, vous ne vous voyez plus évoluer dans votre job. L'ennui est désormais votre quotidien. Pire, vous ne vous sentez pas en adéquation avec l'évolution suivie par votre secteur. D'ailleurs, celui-ci doit peut-être affronter de profonds changements structurels … et vous savez que vos jours sont comptés. Dans ce cas, il s'agit d'une reconversion réactionnaire destinée à éviter le chômage. Mais ce signal est aussi à prendre en compte.

> Vous ressentez une boule au ventre en permanence

Trop c'est trop! Voilà le message que cherche à vous délivrer votre corps au travers de différents symptômes. Vous sentez monter l'angoisse dès le dimanche soir à l'idée d'entamer une nouvelle semaine de travail. Ou bien ce sont des maux de tête de plus en plus insistants ou des aigreurs d'estomac de plus en plus fréquents. "À ce stade, c'est l'urgence absolue, il ne faut plus hésiter à se lancer dans une reconversion professionnelle", assène Hélène Picot.

Coralie Cathelinais