BFM Business

Vidéo: les contrats d'avenir sont lancés

Jean-Marc Ayrault parle de "concret" avec ces contrats aidés

Jean-Marc Ayrault parle de "concret" avec ces contrats aidés - -

Les emplois d'avenir entrent en vigueur. Le décret établissant leur création a été publié au Journal officiel jeudi 1er novembre. Le Premier ministre avait signé mardi 30 octobre les premières conventions d’engagements de ces contrats. Le gouvernement table sur 150 000 recrutements via ce procédé. Reportage: Catherine Boulet-Gercourt et Mélissa Collado 30/10/2012 à 19h37. Mise à jour: 11h51

C'est parti! Les emplois d'avenir entrent en vigueur. Le décret sur la création, de l'un des chantiers phares de François Hollan, a été publié au Journal officiel.

Jean-Marc Ayrault a présidé mardi soir, 30 octobre, une cérémonie à l’Hôtel de Matignon pour saluer les 30 premiers emplois d’avenir. Un programme qui, selon lui, s’inscrit dans le cadre "du nouveau modèle français", promis lors du Congrès du Parti Socialiste, samedi 27 octobre.

"Demain des jeunes seront recrutés à la SNCF, à la Poste, au Louvre et dans d'autres musées, dans les hôpitaux, à l'agence nationale de l'habitat", a déclaré le Premier ministre. Il en a profité pour opposer le "concret" de ce dispositif aux critiques et aux polémiques dont il fait l’objet, en référence au récent couac sur les 35 heures.

Surtout, les 30 premières conventions d’engagement signées ce mardi soir concrétisent la promesse de François Hollande, alors candidat à la présidence de la République, d’embaucher 150 000 jeunes par le biais de ce dispositif. Le gouvernement table sur 100 000 contrats signés dès 2013 et compte atteindre la barre des 150 000 textes en 2014.

Ces contrats sont destinés à des jeunes peu ou pas qualifiés issus de zones défavorisées, dans les collectivités locales et les associations. Ils s'accompagnent en parallèle d'une formation pour aider leurs bénéficiaires à trouver durablement un emploi dans un secteur autre que le secteur public.

Julien Marion et Reuters