BFM Business

EELV vote contre le traité européen

-

- - -

Le Conseil fédéral d'Europe Ecologie-les Verts (EELV) s'est prononcé samedi, par 77 voix contre 24 et 8 votes blancs, contre la ratification du traité budgétaire européen.

Le Conseil fédéral "se prononce contre la ratification du TSCG (traité budgétaire européen)" et "recommande aux parlementaires écologistes de soutenir ces positions lors des débats et des votes au Parlement", souligne un communiqué d'EELV.

La motion se prononçant contre cette ratification a été adoptée à une large majorité, par 77 voix contre 24 et huit votes blancs. Pour autant, il était impossible samedi de préjuger du vote des députés et sénateurs écologistes.

Une "lecture stricte" du traité "ne répondra pas durablement aux crises"

Il y a 17 députés d'EELV à l'Assemblée nationale et le mouvement écologiste dispose de 12 représentants au Sénat.

Le document estime qu'une "lecture stricte" du traité "ne répondra pas durablement aux crises auxquelles est aujourd'hui confrontée l'Union européenne et constitue un obstacle à la transition écologique".

Mais il souhaite aussi que l'objectif de réduction du déficit budgétaire à 3% du PIB en 2013, fixé par le gouvernement, "soit différé" dans la préparation du budget pour l'année prochaine.

Engager des discussions avec le gouvernement

Le texte "mandate le Bureau exécutif (d'EELV) pour engager des discussions avec le gouvernement et les autres formations politiques de la majorité pour déterminer avec elles un nouvel agenda européen de la France, dans le respect des propositions écologistes, visant à poursuivre et amplifier la réorientation de l'Union européenne".

La motion recommande enfin "aux parlementaires écologistes de soutenir ces positions lors des débats et des votes au Parlement", et exprime son soutien aux "mouvements sociaux européens de lutte contre l'austérité".

BFMTV avec AFP