BFM Business

Lubrizol: agriculteurs et commerçants recevront les premières indemnités le 18 novembre

Incendie de l'usine Lubrizol à Rouen le 26 septembre 2019

Incendie de l'usine Lubrizol à Rouen le 26 septembre 2019 - Jean-Jacques GANON / AFP

Depuis lundi, agriculteurs, commerçants ou entreprises affectés par la pollution causée par l’incendie de l’usine de Lubrizol peuvent réclamer un dédommagement. Il sera versé dans une dizaine de jours.

Les agriculteurs, entreprises et collectivités locales touchées par les conséquences de l'incendie de l’usine chimique Seveso de Lubrizol, à Rouen, vont pouvoir toucher leurs indemnités dans une dizaine de jours, a indiqué le préfet de Seine-Maritime Pierre-André Durand.

C’est la société Lubrizol elle-même qui s’est engagée à financer ces compensations. Un fonds spécial est créé pour les agriculteurs, qui ont particulièrement souffert du nuage de pollution qui est apparu lors de l’incendie du 26 septembre.

Commercialisations suspendues

Il n’y a pas eu de victimes directes, mais les conséquences environnementales se sont accompagnées de malus économiques sur la production agricole: sa commercialisation avait été suspendue jusqu’à la mi-octobre dans cinq départements et 216 communes. Soit 3000 agriculteurs affectés.

Quant aux employés des collectivités locales, certains ont pu être exposés à la pollution lors d’opérations de nettoyage. Les commerçants, artisans et entreprises ont également pu souffrir de pertes d’exploitation.

Depuis lundi, tous ces acteurs peuvent déposer des dossiers sur internet. "Il s'agit d'indemniser les dommages réels et étayés", précise le préfet. L'instruction des dossiers sera réalisée par un prestataire spécialisé.

Fanny Guyomard avec AFP