BFM Business

Sarkozy adresse ses condoléances aux autorités polonaises

Nicolas Sarkozy a adressé ses condoléances aux autorités polonaises après la mort du chef de l'Etat Lech Kaczynski dans un accident d'avion en Russie. "Avec sa disparation, la France perd un ami profondément attaché au développement des relations entre no

Nicolas Sarkozy a adressé ses condoléances aux autorités polonaises après la mort du chef de l'Etat Lech Kaczynski dans un accident d'avion en Russie. "Avec sa disparation, la France perd un ami profondément attaché au développement des relations entre no - -

PARIS - Nicolas Sarkozy a adressé ses condoléances aux autorités polonaises après la mort du chef de l'Etat Lech Kaczynski dans un accident d'avion...

PARIS (Reuters) - Nicolas Sarkozy a adressé ses condoléances aux autorités polonaises après la mort du chef de l'Etat Lech Kaczynski dans un accident d'avion en Russie.

"Avec sa disparation, la France perd un ami profondément attaché au développement des relations entre nos deux pays", souligne le président français dans un communiqué.

"Animé par un patriotisme ardent, Lech Kaczynski a consacré sa vie à son pays. Inlassable défenseur des idées auxquelles il croyait, il s'est toujours battu avec conviction pour les valeurs (de) la démocratie, la liberté et (de) la lutte contre le totalitarisme", ajoute Nicolas Sarkozy.

Le président polonais, son épouse, le président de la banque centrale, le chef d'état-major des armées ainsi que de nombreuses autres personnalités ont péri dans l'accident survenu à l'approche de l'aéroport de Smolensk, dans l'ouest de la Russie.

La délégation se rendait à Katyn, près de Smolensk, pour rendre hommage aux prisonniers de guerre et intellectuels polonais exécutés par les Soviétiques au printemps 1940, quelques mois après le démantèlement de la Pologne par l'Allemagne nazie et l'URSS.

"Dans cette tragique épreuve qui endeuille la Pologne toute entière", Nicolas Sarkozy "tient à rappeler les sentiments exceptionnels d'amitié qui unissent la France et la Pologne ainsi que le peuple français et le peuple polonais".

Laure Bretton