BFM Business

Présidentielle: un candidat se détache chez les cadres français

Emmanuel Macron est plébiscité par les cadres, au contraire de Marine Le Pen.

Emmanuel Macron est plébiscité par les cadres, au contraire de Marine Le Pen. - Alain Jocard - Patrick Hertzog - François Guillot - Thomas Samson - Jacques Demarthon - Patrick Kovarik - AFP; Montage BFMTV

Même s’il n’a pas encore dévoilé l’intégralité de son programme, Emmanuel Macron est le candidat préféré de près de la moitié des cadres, selon un sondage pour BFM Business, L’Express, HEC Paris et Le Monde. Il devance largement François Fillon et Benoît Hamon.

Pour les cadres français, il semblerait bien, comme Emmanuel Macron l’a lui-même affirmé dernièrement, que le programme ne soit "pas le cœur de la campagne". Car même si le candidat d’En Marche! n’a toujours pas dévoilé le chiffrage de ses mesures, 48% d'entre eux estiment que celles-ci seront efficaces. C’est ce qui ressort en effet d’un sondage, réalisé par l’institut Viavoice pour BFM Business, L’Express, HEC Paris et Le Monde.fr.

Selon l’étude, c’est avant tout le profil du candidat qui séduirait les cadres, notamment le fait d’avoir travaillé dans le public et le privé, d’être "à l’écoute des mutations économiques", ou encore de s’affirmer comme un Européen convaincu. Jugé "crédible" par près de la moitié des cadres interrogés, Emmanuel Macron distance donc largement ses concurrents au sein de cette catégorie.

Car l’autre enseignement de ce sondage réside dans le fait que seuls 33% des personnes interrogées jugent efficace le programme de François Fillon. Empêtré dans plusieurs polémiques, mais surtout auteur de propositions radicales, le candidat de la droite inquiète notamment les cadres du secteur public.

La suppression de 500.000 postes de fonctionnaires, ou le projet de réforme de la Sécurité sociale pèsent ainsi dans la balance: si 38% des cadres du privé jugent que le programme de Fillon sera efficace, ils sont seulement 25% dans le public.

Marine Le Pen distancée

Derrière le candidat de la droite, on trouve… François Bayrou. Le président du MoDem, qui fera part de ses intentions ce mercredi, recueille 25% d’opinions favorables chez les cadres interrogés. Tout en n’ayant, lui non plus, pas présenté de programme détaillé.

Benoît Hamon, de son côté, ne semble pas convaincre cette catégorie de la population, puisque seuls 21% des sondés estiment que ses mesures seront efficaces. C’est toutefois mieux que son rival à gauche, Jean-Luc Mélenchon (13%). Tandis que Marine Le Pen ne recueille que 9% d’opinions favorables.

Sondage Viavoice réalisé pour BFM Business, L’Express, HEC Paris et LeMonde.fr. Interviews effectuées en ligne du 8 au 10 février 2017. Échantillon de 400 personnes, représentatif de la population des cadres résidant en France métropolitaine. Représentativité par la méthode des quotas, appliquée aux critères suivants : sexe, âge, statut d’activité (secteur public ou secteur privé) .

-
- © -
Y.D.