BFM Business

Pierre Gattaz regrette l'absence de candidates pour lui succéder à la tête du Medef

Le mandat de Pierre Gattaz s'achève le 3 juillet.

Le mandat de Pierre Gattaz s'achève le 3 juillet. - Eric Piermont-AFP

Déjà huit candidats se sont fait connaître pour prendre la direction de l'organisation patronale. Pierre Gattaz lance un appel aux adhérentes du Medef pour qu'elles se positionnent.

Le président du Medef, Pierre Gattaz, a regretté mardi l'absence de femmes dans la course pour lui succéder. "Huit candidats c'est très bien, je regrette juste qu'il n'y ait pas de femme", a déclaré le patron des patrons lors d'une conférence de presse. Un peu plus tôt sur Europe 1, il avait lancé un "appel aux femmes cheffes d'entreprises, adhérentes du Medef qui voudraient se positionner comme candidates". La date de clôture des candidatures pour l'élection a été fixée au 3 mai.

Pierre Gattaz, dont le mandat s'achève le 3 juillet, date de l'élection de son successeur, a estimé qu'il n'était "pas très simple" d'attirer les femmes. "Il y a des domaines, (comme celui) de la mécanique industrielle, qui sont beaucoup moins féminins, on le sait tous. Les écoles d'ingénieurs ne suscitent pas des vocations féminines à outrance", a-t-il expliqué à l'antenne, jugeant qu'il fallait en "parler progressivement" et que cela se passait "dans le temps".

Une femme a déjà présidé le Medef

Le conseil exécutif du Medef ne compte que neuf femmes parmi ses membres, qui sont une cinquantaine au total. L'organisation patronale a toutefois déjà été présidé par une femme, Laurence Parisot, entre 2005 et 2013.

Pour succéder à Pierre Gattaz, huit candidats se sont déclarés, le dernier en date étant Fabrice Le Saché, dirigeant d'Aera Group, une société de conseil et de négoce spécialisée sur les financements verts et très active en Afrique.

Patrick Martin, patron du Medef Auvergne-Rhône-Alpes, Frédéric Motte, patron du Medef Hauts-de-France, Jean-Charles Simon, ancien directeur général du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, vice-président du Medef, Alexandre Saubot, patron de l'Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM), Olivier Klotz, patron du Medef Alsace, et Pierre Brajeux, patron du Medef Hauts-de-Seine se sont aussi manifestés.

C.C. avec AFP