BFM Business

La France est plus compétitive (mais reste loin des meilleurs)

-

- - Pexels

La France est désormais le 17ème pays le plus compétitif au monde selon le Forum économique mondial. Un classement toujours dominé par les Etats-Unis.

Des petits pas mais qui vont dans le bon sens. Voilà comment le Forum économique mondial (organisateur du forum de Davos) qualifie la politique économique de la France. Dans son classement annuel sur la compétitivité des pays, l'Hexagone pointe cette année à la 17ème place avec un score de 78/100. Pour rappel, dans son étude précédente, le pays était classé 22ème. Mais, nous précise le Forum, les auteurs de l'étude ont changé de méthodologie cette année et la progression de la France n'est en réalité que d'une place. 

L'organisation qui a mesuré la compétitivité de 140 économies par le biais de 98 indicateurs répartis en douze piliers, notamment les institutions, les infrastructures, la stabilité macro-économique et la capacité d'innovation encourage la France à poursuivre les réformes.

Le Forum économique salue "le programme de réformes ambitieux qui comprend la refonte de la législation du travail, la réforme des services publics (notamment l'opérateur ferroviaire national) et le renforcement de l'attractivité du pays pour l'investissement dans les technologies de pointe."

La recherche le point fort de la France

C'est la recherche et l'innovation qui permettent à la France de bien figurer dans ce classement. "En tant qu’hôte d’instituts de recherche de classe mondiale (le pays est classé au 3ème rang mondial en la matière), le pays affiche une excellente capacité d’innovation (11ème) et se classe parmi les meilleurs pays du monde en termes de nombre et de qualité des publications de recherche (5ème)", détaille l'étude. Mais précise le Forum, "il est possible d'améliorer encore ces performances en adaptant le système à l'ère numérique notamment en encourageant la pensée critique chez les étudiants (la France n'est que 48ème sur cet item), l’adoption d’idées perturbatrices (45ème) et le développement de sa culture entrepreneuriale.

Car c'est là le point faible de la France. Le pays est classé 84ème au monde pour ce qui est de sa tolérance à l’échec dans le monde de l’entreprise. Largement derrière son voisin allemand classé 6ème. Plus globalement, le Forum juge qu'après s'être attaqué aux rigidités du marché du travail, le pays a encore beaucoup de chemin à parcourir. "Le fardeau réglementaire du pays est perçu comme très lourd par le secteur des entreprises, la France se classant au 107ème rang pour cet indicateur (31.8)", insistent les auteurs de l'étude.

Les Etats-Unis dépassent la Suisse

Si la France progresse donc, elle est encore très loin des économies les plus compétitives de la planète. Cette année ce sont les Etats-Unis qui décrochent la palme. La première puissance mondiale dispose de l'économie la plus compétitive et la plus innovante du moment, assure le Forum économique mondial (WEF) après un changement de méthodologie, qui a relégué la Suisse de la première à la 4ème place. "Les Etats-Unis réalisent la meilleure performance globale avec un score de 85,6 (sur 100), devant Singapour et l'Allemagne", a indiqué le WEF dans un communiqué.

Les Etats-Unis "sont un centre d'innovation", a déclaré à l'AFP Saadia Zahidi, membre du comité exécutif du WEF. "Ils réussissent bien sur leur marché du travail, ils se débrouillent bien concernant la taille de leur marché et assez bien pour ce qui est de leurs institutions", a-t-elle ajouté. Mais le rapport dénonce aussi un "affaiblissement du tissu social et une détérioration du contexte sécuritaire". Les Etats-Unis se classent ainsi à la 56ème place avec un taux d'homicides 5 fois plus élevé que le taux moyen des économies avancées.

La Suisse, qui détenait la première place depuis neuf ans obtient un total de 82,6 points, selon la nouvelle méthodologie, et finit quatrième. En Europe, c'est logiquement l'Allemagne qui arrive en tête avec un score de 82,8/100. 

En Asie, c'est Singapour qui domine (classé 2ème mondial) avec un score de 83,5 devant Hong Kong qui arrive en 7ème position (82,3 points), la Corée du Sud 15ème (78,8 points) et la Chine 28ème (72,6 points). 

Frédéric Bianchi avec AFP