BFM Business

Menaces de la Chine sur le vin: Hollande veut réunir l'Union européenne

La Chine était la cinquième destination pour les exportations de vins français

La Chine était la cinquième destination pour les exportations de vins français - -

Paris juge, ce 5 juin, la menace de la Chine, qui voudrait surtaxer les vins européen, "déplacée et condamnable". François Hollande a annoncé son intention de réunir les 27 membres de l'Union européenne, et de défendre ses intérêts.

François Hollande va réagir aux menaces de la Chine sur les exportations de vins européens.Pékin envisage, en effet, de surtaxer les vins européens en guise de représailles contre la décision de la Commission européenne, qui va imposer des droits antidumping sur les panneaux solaires chinois.

Selon les propos rapportés par la porte-parole du gouvernement, ce mercredi 5 juin, Najat Vallaud-Belkacem, le président souhaite convoqué les 27 pays de l'Union européenne pour évoquer le sujet.

"Le président de la République a souhaité que l'on engage une démarche au niveau de la Commission européenne pour qu'une réunion se tienne et que l'on ressorte une solidarité de point de vue de la part des 27",a détaillé Najat Vallaud Belkacem, à l'issue des Conseil des ministres.

Pékin a ainsi lancé une enquête antidumping contre les vins du Vieux Continent. A ce sujet, Stéphane le Foll, le ministre de l'Agriculture, a assuré que les vins européens "ne bénéficient d'aucune subvention".

Il a ensuite voulu rassurer les esprits: "Je comprends l'inquiétude (des viticulteurs) parce que ça a été l'expression d'un grand pays qui est la Chine, où nous avons une présence extrêmement forte et importante", a-t-il affirmé avant d'ajouter qu'il n'est "pas là pour inquiéter.

Je suis là pour dire que dans cette discussion qui commence entre l'Europe et la Chine, on va tout faire pour trouver la bonne solution, l'équilibre dans nos relations commerciales".

La Chine, cinquième marché étranger pour le vin français

Les exportations de vins européens vers la Chine s'élèvent à un milliard d'euros par an, dont la moitié environ en provenance de France, rappelle cette source.

Selon les chiffres de la fédération des exports de vins et spiritueux (FEV), la Chine était le cinquième pays pour les exportations de vins français, en 2012. Ce qui représentait 9,6% du total, avec une forte croissance (+25% pour 2012).

>> A LIRE AUSSI - Vin: qu'est-ce qui freine les exportations françaises

Julien Marion avec Reuters