BFM Business

Macron plaît aux investisseurs américains

VIDÉO - Une écrasante majorité d’entre eux estiment que le chef de l’État facilite les investissements et améliore l’image du pays aux États-Unis, selon une étude publiée ce jeudi.

De l’autre côté de l’Atlantique, Emmanuel Macron n’a visiblement pas séduit que Barack Obama. Selon l’édition 2017 du baromètre AmCham-Bain, publiée ce jeudi, le président français a toujours la cote auprès des investisseurs américains. Ainsi, 90% d’entre eux estiment que son action entraîne un effet favorable sur les investissements et l’image de la France aux États-Unis.

Conséquence logique: ils sont de plus en plus nombreux à se montrer optimistes s’agissant des perspectives économiques tricolores, confirmant la tendance déjà observée l’an dernier. 72% des investisseurs américains pensent en effet que l’évolution du contexte économique aura un impact favorable sur leur secteur d’activité dans les années à venir, soit une hausse de 23 points par rapport à l’édition 2016.

Les difficultés à licencier citées comme la plus grande faiblesse de la France

Une bonne nouvelle, dans la mesure où ces mêmes investisseurs envisagent de plus en plus de créer des emplois en France. Alors qu’ils n’étaient que 21% dans ce cas l’an dernier, ils sont désormais plus d’un sur deux (52%).

Seule ombre au tableau, des freins à l’investissement persistent en France, selon les personnes interrogées. Parmi les faiblesses évoquées, les difficultés rencontrées lors des procédures de licenciement (pour 82% des sondés) mais aussi leur coût (71%), sont mises en avant. Le coût de la main d’œuvre (68%) est également largement cité.

Parmi les atouts de la France, l’environnement culturel (84%), la situation géographique (79%) et la qualification de la main d’œuvre (64%) séduisent les investisseurs.

Y.D.