BFM Business

Macron annonce une moisson de contrats aux Émirats arabes unis

Emmanuel Macron a annoncé une salve de contrats

Emmanuel Macron a annoncé une salve de contrats - BFMTV

Le président de la République a, lors d'un point presse, détaillé les accords et contrats signés entre la France et les Émirats.

Comme tout voyage diplomatique, le déplacement d'Emmanuel Macron aux Émirats arabes unis s'est accompagné de la signature de plusieurs contrats commerciaux.

Lors d'une conférence de presse à Dubaï, le locataire de l'Élysée en a dressé la liste. Le président a d'abord annoncé l'acquisition par les Emirats arabes unis de deux corvettes multi-missions Gowind, produites par le français Naval Group (ex-DCNS) qui "vient consolider notre coopération en matière navale avec le pays".

Il a également évoqué deux "contrats extrêmement structurants" entre la Caisse des Dépôts et le fonds stratégiques dubaïote Mubbadala, ainsi qu'entre Bpifrance et, là encore Mubbadala, chacun pour un montant de 500 millions d'euros. Il s'agirait pour le premier contrat d'investir dans les infrastructures et pour le second d'investir "dans les start-up et les technologies françaises et émiriennes".

L'énergie et la Finance

Deux projets qui vont permettre "d'avoir une stratégie commune de co-investissement" mais aussi "de fertiliser les réformes et les innovations en France grâce à cette capacité décuplée d'investissement".

Emmanuel Macron a aussi annoncé deux contrats signés par EDF et l'autorité de l'électricité et de l'eau de Dubaï (Dewa), l'un sur une station d'hydroélectricité et l'autre sur le solaire. Un dernier contrat qui "permettra d'avancer sur nombre de projets régionaux qu'EDF souhaite porter sur le renouvelable" et "le solaire".

Un contrat de coopération entre les agences spatiales Cnes et UAESA sur la création d'un observatoire mondial du climat a également été signé et "renforcera notre partenariat dans le satellite", a ajouté le président de la République. Paris Europlace et Dubaï International financial center ont signé un accord dans "le domaine financier", a-t-il poursuivi sans en préciser le contenu. Enfin, un contrat prévoit le lancement d'un forum économique franco-émirien.

J.M.