BFM Business

Le Qatar s'offre un quartier d'affaires milanais

Le Qatar vient de devenir propriétaire à 100% du quartier d'affaires milanais où se trouve notamment le siège d'Unicredit, la première banque d'Italie.

Le Qatar vient de devenir propriétaire à 100% du quartier d'affaires milanais où se trouve notamment le siège d'Unicredit, la première banque d'Italie. - Tiziana Fabi - AFP

Après avoir racheté une partie de la City à Londres, le fonds souverain du Qatar a acheté 100% d'un quartier qui est à Milan ce que La Défense est à Paris.

Après Londres, Milan! Le Qatar est devenu propriétaire à 100% de Porta Nuova, le grand quartier d'affaires de la deuxième ville d'Italie. C'est le fonds souverain de l'émirat boulimique d'investissements, le Qatar Investment Authority (QIA), qui a racheté cet ensemble immobilier qui est à Milan ce que la Défense est à Paris. Une annonce formulée vendredi par la société italienne de développement immobilier Hines Italia.

QIA détenait déjà 40% de Porta Nuova. Le prix de la transaction n'a pas été révélé mais "il s'agit d'un chiffre important", qui en fait "une des plus grandes transactions à l'échelle européenne", a déclaré lors d'un point presse Manfredi Catella, directeur général de Hines Italia.

La valeur de marché de Porta Nuova dépasse les 2 milliards d'euros selon Hines, qui représente le consortium des investisseurs initiaux du projet. La transaction représente un "signe extrêmement positif pour l'Italie en termes d'attractivité du pays", a-t-il ajouté.

Les parts rachetées par le Qatar ont été acquises auprès de Hines, l'assureur UnipolSai et plusieurs fonds d'investissement. A terme, le capital de Porta Nuova pourra être ouvert de manière minoritaire à d'autres fonds souverains.

Après le sport, l'immobilier d'entreprise

Lancé en 2005n Porta Nuova est "le plus vaste projet de requalification urbaine dans un centre historique en Europe", selon le communiqué. Il comprend également une partie résidentielle dont le gratte-ciel "Bosco Verticale" (forêt verticale), qui a reçu en 2014 le prix d'architecture International Highrise Award. S'y trouve également le siège de la première banque italienne, Unicredit. Le Qatar était entré dans le projet en 2013 avec une participation de 40%.

L'émirat, qui s'était initialement fait connaître pour ses investissements dans le sport, se montre ces derniers temps friands d'immobilier d'entreprise en Europe. Son fonds souverain s'est ainsi offert, fin janvier 2015, le nouveau quartier d'affaire de Londres, Canary Wharf, en plein La City. Un ensemble immobilier privé où l'on trouve les sièges des plus grandes institutions financières britanniques.

L'immobilier londonien est l'un des axes de la politique d'investissement du Qatar, qui possède déjà de nombreux immeubles dans les beaux quartiers, comme Mayfair, mais aussi le grand magasin Harrods, ou la tour Shard, le plus haut gratte-ciel d'Europe. Et, outre l'immobilier, l'emprise du Qatar s'étend aussi à des entreprises emblématiques comme les supermarchés Sainsbury's ou l'opérateur boursier London Stock Exchange, dont il possède une partie.

N.G. avec AFP