BFM Business

Le français Michel Barnier négociera le Brexit avant le printemps

-

- - PETER MUHLY - AFP

Tandis que la Commission européenne a annoncé mercredi la création de son équipe de négociateurs, François Hollande souhaite que les discussions s'engagent dès la fin de l'année.

Le processus de sortie de la Grande-Bretagne de l'UE pourrait s'accélérer lors des prochains mois. La Commission européenne a en effet annoncé mercredi la création de son équipe de négociateurs pour le Brexit, autour d'un duo franco-allemand composé de l'ancien commissaire Michel Barnier et de Sabine Weyand, déjà haut fonctionnaire dans l'exécutif européen, qui sera son adjointe.

Cette équipe, baptisée "Groupe de travail article 50", sera "chargée de préparer et de conduire les négociations avec le Royaume-Uni, en tenant compte du cadre de ses relations futures avec l'Union européenne", selon un communiqué. La nomination du Français Michel Barnier comme négociateur en chef côté Commission avait déjà été annoncée le 27 juillet.

Hollande se fait pressant

De son côté, François Hollande a émis le souhait de voir les négociations s'engager fin 2016 ou début 2017. Le chef de l'État "souhaite, et la France souhaite, que la situation qu'on connaît aujourd'hui d'indécision finisse par être levée, que les négociations, les discussions s'engagent d'ici la fin de l'année ou au début de l'année prochaine sur la sortie de la Grande-Bretagne de l'Europe avec le recours (au) fameux article 50 du traité", a ainsi déclaré Stéphane Le Foll lors du compte rendu du conseil des ministres.

Y.D. avec AFP