BFM Business

La France en récession, ça veut dire quoi ?

-

- - -

Selon l'INSEE, la France va connaître une brève récession d'ici le début de l'année 2012. Une mauvaise nouvelle qui vient s'ajouter aux craintes de perte du «triple A». Pourquoi parle-t-on désormais de récession et quelles en seront les conséquences ? Réponse ici.

Le mot est lâché, pour la première fois, par l'INSEE. L'Institut affirme que la France va connaître une brève récession fin 2011, début 2012. Il sera difficile d'atteindre le 1% de croissance en 2012, contrairement à ce que prévoit le gouvernement. Une mauvaise nouvelle au moment où la France risque fort de perdre son « triple A ». Dans le même temps, la ministre du budget, Valérie Pecresse a annoncé jeudi soir la tenue d'un collectif budgétaire au 1er semestre 2012. Objectif: « Faire le point sur notre trajectoire ». En clair, faire de nouvelles économies et revoir le budget.

Stagnation des salaires, augmentation du chômage

Que signifie exactement une période de récession ? Ca veut d'abord dire deux trimestres consécutifs de croissance nulle. C'est à dire pendant lesquels le pays produit moins de richesse. L'argent rentre ainsi moins dans les caisses de l'Etat et des entreprises. Conséquence, l'activité économique se contracte. Les salaires stagnent et le chômage augmente. L'INSEE n'y va d'ailleurs pas par quatre chemins concernant l'emploi. Selon lui, en juin 2012, le chômage devrait atteindre la barre des 10% en France, Dom-Tom inclus. D'ici là, les entreprises risquent d'avoir les deux pieds sur le frein et réaliser peu ou pas d'investissements. C'était déjà le cas au troisième trimestre de cette année. Les ménages, eux-aussi, devraient moins consommer. Le gouvernement prévoyait une hausse de leurs achats de 1%, mais l'OCDE parle de + 0.3% seulement. Il va donc sûrement falloir trouver de nouvelles économies. Un collectif budgétaire (projet de loi rectificatif) est d'ores et déjà programmé début 2012.