BFM Business

L'économie circulaire: nouvelle marotte du gouvernement

L'Economie circulaire va bien au-delà du simple recyclage.

L'Economie circulaire va bien au-delà du simple recyclage. - -

A l'occasion de la conférence environnementale qui s'achève ce samedi 21 sptembre, le Premier ministre devrait dévoiler les projets du gouvernement sur "l'économie circulaire". Mais dee quoi s'agit-il exactement ?

Le recyclage, jusqu'à maintenant, pour le citoyen, cela se résumait surtout à trier ses déchets. Le gouvernement devrait lui ouvrir de nouvelles perspectives, ce samedi 21 septembre. A l'issue de la conférence environnementale cet après-midi, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault devrait formuler des annonces sur l'économie circulaire.

Qu'est-ce que c'est? Un système alternatif à l'actuel "extraire-fabriquer-consommer-jeter", qui ne prend pas en compte le fait que les ressources ne sont pas inépuisables. Donc un modèle de développement économique fondé sur la préservation des ressources naturelles.

Inspiré des écosystèmes naturels, l'économie circulaire comprend une valorisation des déchets. Mais elle ne se limite à ça, estiment les ONG et d'autres acteurs qui mettent en avant l'éco-conception, des systèmes de production moins gourmands et un partage et une réutilisation des objets.

Taxe sur les matières premières en voie d'épuisement

"L'idée est de faire en sorte, par des boucles d'utilisation et de valorisation, que la matière soit pleinement utilisée. Notamment via la conception d'objets à durée de vie plus importante, le partage de produits plutôt que son acquisition, la fabrication permettant davantage de réparations", explique François-Michel Lambert, député EELV des Bouches-du-Rhône et président de l'Institut de l'économie circulaire.

Une des cinq tables rondes de la conférence environnementale est entièrement dédiée à ce sujet. Y participent notamment les ministres du Redressement productif Arnaud Montebourg, de l'Ecologie et de l'énergie Philippe Martin et de la consommation Benoît Hamon.

Pour favoriser l'économie circulaire, Les Verts ont déjà indiqué qu'ils souhaitaient taxer davantage les matières premières qui sont bientôt épuisées, afin de forcer les filières qui les utilisent à recycler leurs produits.

Nina Godart et avec AFP