BFM Business

TVA: la grande distribution remontée contre Moscovici

Les grandes surfaces vont-elles répercuter les hausses de TVA après le 1er janvier?

Les grandes surfaces vont-elles répercuter les hausses de TVA après le 1er janvier? - -

Alors que la TVA va augmenter au 1er janvier, Pierre Moscovici a demandé, le 14 novembre, à la grande distribution de ne pas répercuter ces hausses. Mais celle-ci ne veut pas faire les frais d'une décision politique. Au gouvernement d'assumer ses responsabilités.

Encore une fois, on veut nous refiler le bébé ! Et si cela se passe mal, vous allez voir que ce sera encore la faute des méchants de la grande distribution...

Les distributeurs hésitent entre la consternation et la lassitude. Hier mercredi 14 novembre, Pierre Moscovici avait lancé sur RTL : "une augmentation de 0,4 point, personne n'est obligé de la répercuter dans les prix. Je pense qu'il est important qu'il y ait aussi des comportements vertueux, notamment dans un secteur de la grande distribution qui doit montrer un engagement civique aux côtés des Français".

Des propos qui passent naturellement très mal dans les groupes de grande distribution.

Moins d'embauches?

Ce qui est certain, c'est qu'ils n'ont pas un tiroir magique dans lequel ils pourraient piocher à longueur de temps. Il faut arrêter de croire que la grande distribution n'est pas touchée par la crise comme les autres, explique le représentant d'un groupement indépendant.

La hausse de la TVA devrait forcément se voir dans les prix, ajoute-t-il. A moins d'en faire un argument publicitaire comme compte le faire Casino... Et même si les prix dans les grandes surfaces ont baissé de 0,2% en octobre selon l'Insee.

Une entreprise, ce sont avant tout des équilibres financiers conclue un porte-parole. Si on touche aux bénéfices, on perd en capacité d'embauches. A chacun ses responsabilités...

|||sondage|||1356

Hélène Cornet et BFMbusiness.com