BFM Business

Sapin invite le Medef à "ne pas jouer au plus fin trop longtemps"

Michel Sapin veut "en terminer avec les petits jeux du Medef".

Michel Sapin veut "en terminer avec les petits jeux du Medef". - -

Le ministre des Finance et des Comptes publics a remis de l'huile sur le feu, ce jeudi 5 juin, dans la passe d'armes qui opposent le gouvernement et le Medef sur le pacte de responsabilité. Il appelle le Medef à arrêter "ses petits jeux".

Après François Rebsamen, Michel Sapin s'oppose au Medef. Le ministre des Finances a prévenu, ce jeudi 5 juin, devant l'Association des journalistes économiques, que l'organisation patronale devait en finir avec "ses petits jeux".

"Il ne faut pas vouloir jouer au plus fin trop longtemps, je dis ça pour certains du Medef. Il y a des petits jeux qui sont contraires à l'intérêt général, il y a des petits jeux préjudiciables, il faut en terminer avec ces petits jeux!", a lancé le ministre.

Harcèlement fiscal

La veille le numéro deux du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, avait, dans le Figaro a affirmé que l'organisation patronale pourrait se retirer du pacte de responsabilité en raison du "harcèlement fiscal" mené par l'exécutif.

François Rebsamen, le ministre du Travail, avait déjà répondu au Medef. "C'est incroyable alors même que le gouvernement fait un effort sans précédent, de près de 41 milliards d'euros envers les entreprises, d'entendre, je vais reprendre la formule de Laurent Berger de la CFDT, sans arrêt les entreprises se plaindre, geindre, pleurnicher". "Il va falloir qu'on s'explique", a-t-il ajouté.

J.M. avec AFP