BFM Business

Plan d'économies: le congé parental bientôt raccourci?

Le gouvernement envisagerait de réduire la durée du congé parental, et la prime à la naissance pour le second enfant.

Le gouvernement envisagerait de réduire la durée du congé parental, et la prime à la naissance pour le second enfant. - Denis Charlet - AFP

Dans le cadre des 50 milliards d'économies sur la période 2015-2017, le gouvernement envisagerait de réduire la durée du congé parental, mais également la prime de naissance pour le second enfant. Marisol Touraine, elle, assure qu'"aucune décision n'est prise".

Le sujet pourrait faire partie des plus sensibles, lors du détail du plan d’économies prévu par le gouvernement pour la période 2015-2017. Les 800 millions d’euros que ce dernier envisage de trouver au sein de la branche famille de la Sécurité sociale fait en effet déjà grincer quelques dents.

En cause: l’hypothèse, avancée par les Echos de ce lundi, pour qui "la principale piste à l'étude serait d'aligner les droits liés à la naissance du second enfant sur ceux du premier enfant". En clair: un congé d'un an maximum (si les deux parents le prennent) au lieu de trois ans, ce qui génèrerait une économie de 300 à 400 millions d'euros.

Le journal évoque également l'idée de réduire fortement la prime de naissance (923 euros actuellement) à partir du second enfant.

Marisol Touraine botte en touche

Interrogée, Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales, a quant à elle botté en touche. "Aucune décision n'est prise à ce stade", a-t-elle simplement indiqué devant la presse, en marge d'un déplacement dans un foyer-logement au Pré-Saint-Gervais (Seine-Saint-Denis).

De son côté, Jean-Louis Deroussen, le président de la Caisse nationale d'allocations familiales, ne semble pas très enthousiaste, estimant dans les Echos que cela "commence à faire beaucoup".

Y.D.