BFM Business

Les ministres reçoivent leur lettre de cadrage budgétaire

Les ministres doivent baisser de 7% leurs dépenses de focntionnement en 2013.

Les ministres doivent baisser de 7% leurs dépenses de focntionnement en 2013. - -

Les membres du gouvernement vont partir en vacances avec un document qui fixe pour chacun leurs limites d'embauches et de dépenses. Tous doivent se serrer la ceinture, et certains plus que d'autres.

Ce mercredi 1er août se tient le dernier conseil des ministres avant la trêve estivale. Tous les participants vont en repartir avec une lettre de cadrage dans la poche, fixant leurs objectifs budgétaires. L'équation de base est très simple: les dépenses de l'Etat doivent rester stables en valeur absolue pendant trois ans.

Pour y parvenir, les ministères vont devoir fournir un effort considérable. Ils doivent notamment baisser de 7% leurs dépenses de fonctionnement en 2013.

Défense, Ecologie, Logement vont devoir réduire leurs effectifs

L'autre volet des objectifs fixés porte sur les effectifs. Lors de la campagne présidentielle, François Hollande a promis de créer 65 000 postes au cours de son quinquennat, dont 60 000 dans l'éducation nationale et les 5000 restants à répartir entre la police, la gendarmerie et la justice. Sachant qu'au final les effectifs dans la fonction publique doivent rester stable, il faudra donc supprimer 65 000 postes par ailleurs.

Ces lettres de cadrage rendent donc les arbitrages sur ces répartitions de postes à créer ou supprimer. Ils seront dévoilés le 26 septembre, lors de la présentation du budget. Mais l’on sait déjà que les ministères les plus affectés seront ceux de la Défense, de l'Economie, de l'Ecologie et du Logement.

Mathieu Jolivet