BFM Business

Les Business Angels veulent voir 2015 en rose

Les Business Angels se veulent plus optimistes pour 2015 (image d'illustration)

Les Business Angels se veulent plus optimistes pour 2015 (image d'illustration) - Joel Saget - AFP

Les investissements des Business Angels ont baissé en 2014. Mais, selon le dernier baromètre France Angels pour BFM Business, publié ce vendredi 6 février, l'optimisme est de mise pour 2015.

Déprimés les Business Angels ? C’est ce que pourrait laisser croire la batterie de statistiques publiées cette semaine sur le bilan de l’année 2014. Les chiffres du baromètre EY du capital risque en France montrent ainsi que l’an dernier, 897 millions ont été levés pour un total de 372 opérations, contre 973 millions d’euros levés en 2013 pour 386 opérations. Même tendance pour le Fibamy, un indicateur mis en place par le fonds français Isai: l’investissement des Business Angels dans le secteur internet a reculé de 13% l’an dernier!

"Ces chiffres sont incontestables, mais la bonne nouvelle, c’est que les perspectives 2015 sont nettement meilleures", assure Tanguy de la Fouchardière, le vice-président de France Angels, l’association nationale qui fédère, représente et promeut les réseaux de Business Angels français et rassemble actuellement plus de 4.300 Business Angels, regroupés dans plus de 80 réseaux répartis sur l’ensemble du territoire.

"C’est ce que montre clairement le dernier baromètre semestriel réalisé par France Angels pour l’observatoire BFM business. Le gros avantage de cet outil est qu’il est le seul à interroger les Business Angels sur leurs intentions et pas seulement sur ce qu’ils ont fait dans le passé", explique Tanguy de la Fouchardière.

Une amélioration du climat économique

De fait, les Business Angels sont nettement plus optimistes qu’il y a six mois, selon ce baromètre! 41% des sondés estiment par exemple que le nombre de projets proposés est en hausse, contre 26% il y a six mois. 33% anticipent également une augmentation du nombre de projets financés. Ils n’étaient que 19% mi 2014.

Enfin, les montants investis seraient également en progression ! C’est l’avis de 30% des Business Angels interrogés, contre 24% il y a six mois. Mieux : ils ne sont que 18% à anticiper une baisse, contre 41% il y a six mois. Pourquoi ce regain d’optimisme?

"Cela peut s’expliquer par l’amélioration du climat économique, mais aussi comme le montrent les résultats de la question d’actualité que nous avons posé à nos membres, par une meilleure visibilité des actions gouvernementales, une opinion positive à 75% sur la loi macron et notamment par les effets attendus de la loi de finances rectificative 2014 qui ont permis la déréglementation des Sociétés d’investissement des Business Angels, assure Tanguy de la Fouchardière". En espérant que la tendance se confirmera pour le second semestre 2015 !

Emmanuel Lechypre