BFM Business

Le déficit de la Sécu devrait encore un peu déraper en 2014

Le déficit de la Sécurité sociale a une nouvelle fois diminué en 2013, atteignant 12,5 milliards d'euros.

Le déficit de la Sécurité sociale a une nouvelle fois diminué en 2013, atteignant 12,5 milliards d'euros. - -

Même s'il sera plus faible qu'en 2013, le déficit de la Sécurité sociale devrait être légèrement supérieur aux prévisions gouvernementales, a fait savoir la Commission des comptes de la Sécu, jeudi 5 juin.

Le trou se résorbe, mais moins vite que prévu. C'est ce qui ressort des chiffres de la Commission des comptes de la Sécurité sociale (CCSS), diffusés ce jeudi 5 juin. Le déficit du régime général de la Sécu devrait, en effet, se dégrader légèrement par rapport aux prévisions du gouvernement, et atteindre 9,9 milliards d'euros cette année. Ce déficit s'améliore toutefois par rapport à 2013 (12,5 milliards d'euros).

L'exécutif avait tablé sur un déficit de 9,6 milliards d'euros pour 2014 dans la dernière loi de financement de la Sécurité sociale (LFSS) votée en fin d'année. Malheureusement, les comptes de la branche famille se sont dégradés davantage que prévu.

Un écart modéré

Depuis 2010, année où le "trou" s'était creusé à 23,9 milliards d'euros, le déficit a diminué chaque année, même si cette amélioration a marqué le pas en 2013 en raison de la conjoncture économique.

Avec le Fonds de solidarité vieillesse (FSV), qui finance le minimum vieillesse et les cotisations retraite des chômeurs, le déficit 2014 serait de 13,4 milliards d'euros, contre 13 milliards prévus.

"400 millions d'euros d'écart, c'est relativement peu, cela reste modéré. Les prévisions de la Commission sont relativement comparables (à celles du gouvernement)", a commenté auprès de l'AFP une source proche de la CCSS.

Ces prévisions ne tiennent pas compte des mesures qui doivent être annoncées dans le budget de la Sécurité sociale rectificatif, présenté en Conseil des ministres le 18 juin.

Y. D .avec AFP