BFM Business

Le budget de la Seine-Saint-Denis grevé par les dépenses sociales

BFM Business

Le département le plus pauvre de France métropolitaine doit trouver plus de 30 millions d'euros pour boucler son budget, qui s’élève à environ deux milliards. Il doit être débattu jeudi 31 janvier par les conseillers généraux de la Seine-Saint-Denis.

Selon le président PS du conseil général, Stéphane Troussel, le département fait les frais des dépenses sociales, à la charge des départements depuis 2004, et non compensées par l'Etat. Une accusation que portait déjà son prédécesseur Claude Bartolone, qui avait fait voter en 2010 un "budget de révolte" en déséquilibre, ce qu'interdit la loi, en guise de protestation.

La Seine-Saint-Denis compte quelque 85 000 allocataires du RSA et ce nombre doit croître dans les mois à venir avec la hausse du chômage: le coût de cette allocation devrait par conséquent augmenter de 30 millions d'euros en 2013, selon Stéphane Troussel.

BFM Business.com