BFM Business

La France emprunte de moins en moins cher

La charge de la dette devrait représenter une dépense de 44,9 milliards d'euros en 2014.

La charge de la dette devrait représenter une dépense de 44,9 milliards d'euros en 2014. - -

Le Trésor français a procédé ce jeudi 3 juillet à une levée de dette à 10 ans avec un taux au plus bas historique de 1,77%. Une performance due à un environnement favorable sur le marché.

Bonne nouvelle pour le gouvernement: la charge de la dette risque bien de se réduire un peu plus dans les semaines à venir. En témoigne l'excellente opération réalisée par le Trésor qui a levé, ce jeudi 3 juillet, de la dette à 10 ans à un plus bas historique sur le marché primaire (voir définition encadré), à 1,77%. Le montant total de l'opération a été de 3,4 milliards d'euros.

"1,77% c'est très favorable et c'est évidemment une bonne nouvelle pour le contribuable français", commente Patrick Jacq, stratégiste obligataire chez BNP Paribas.

Pour rappel, le gouvernement prévoit 44,9 milliards d'euros au simple titre de la charge de la dette, soit un peu moins de 700 euros par Français. Ce poste de dépense est l'un des plus importants dans le Budget, après l'Education.

La BCE fait baisser les taux

La bonne affaire opérée par le Trésor ce jeudi a pu être réalisée grâce à un environnement favorable sur le marché secondaire. Les taux à 10 ans de la dette française avaient atteint un plus historique sur ce marché le 6 juin à 1,656% .

"L'action de la BCE avec une politique monétaire accommodante, le contexte économique faible avec notamment une inflation basse sont autant de raisons qui expliquent un mouvement généralisé de baisses des taux pour l'ensemble des émetteurs", rappelle Patrick Jacq.

Le titre de l'encadré ici

|||

Les marchés de la dette

> Le marché primaire est le celui ou un Etat émet de la dette. Il  procède à un des adjudications, comme des enchères (d'où le terme "adjugé vendu"). Une vingtaine de banques, appelée spécialistes en valeur du Trésor, achètent ces titres pour les revendre ensuite à leurs clients ou sur le marché secondaire.

> Le marché secondaire est le lieu où les investisseurs (institutionnels, assureurs, fonds de pensions etc…) s'échangent entre eux les titres de créances d'un émetteur, notamment les Etats. Ce marché sert de baromètre pour évaluer les coûts d'emprunts des Etats.

Julien Marion