BFM Business

France: le déficit commercial en recul grâce à Airbus

La France a livré en septembre 28 appareils d'une valeur cumulée de 1,9 milliard.

La France a livré en septembre 28 appareils d'une valeur cumulée de 1,9 milliard. - Eric Cabanis - AFP

En septembre, le déficit commercial a reculé à 4,7 milliards d'euros, contre 5 milliards le mois dernier, grâce à un sursaut des exportations résultant de 28 livraisons d'avions Airbus, selon les chiffres des douanes publiés ce 7 novembre.

Septembre a été un bon mois pour les exportations françaises. L'Hexagone a vu son déficit commercial légèrement reculer en septembre, pour s'établir à 4,7 milliards d'euros, en données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables.

Le trou était de 5,0 milliards en août, a indiqué vendredi l'administration des douanes, en revoyant à la baisse le montant du déficit initialement annoncé pour ce mois.
Les exportations françaises, à la peine depuis plusieurs mois, ont frémi (+1,7% par rapport à août), pour atteindre 36,8 milliards d'euros. Leur accélération est ainsi un peu plus franche que celle des importations, qui ont cru de 0,7%, à 41,5 milliards d'euros.

Les achats de pétrole pèsent

Ce résultat a notamment été permis par l'augmentation des livraisons d'Airbus: la France a livré en septembre 28 appareils d'une valeur cumulée de 1,9 milliard, contre 13 appareils, pour 1,2 milliard le mois précédent.
Les Douanes notent en particulier une nette amélioration du traditionnel déficit enregistré envers l'Asie, là encore sous l'effet Airbus.

La progression des exportations a aussi permis de réduire le déficit français envers les pays européens hors-UE et l'Amérique. Mais l'évolution est négative envers le reste du monde, notamment en raison du poids des achats de pétrole.

En données cumulées depuis le début de l'année, le déficit commercial français s'établit à 44,1 milliards d'euros. Sur 2014, le gouvernement vise officiellement un déficit de 53 milliards d'euros en 2014 contre un peu plus de 60 milliards en 2013.

C.C. avec AFP