BFM Business

Ces économistes français qui cartonnent à l'étranger

Thomas Piketty a soutenu François Hollande avant de se montrer très critique.

Thomas Piketty a soutenu François Hollande avant de se montrer très critique. - -

Le collège de France doit désigner dimanche 29 juin le nouveau titulaire de la chaire “économie des institutions, avec une une bataille entre Philippe Aghion et Thomas Piketty. L’occasion de revenir sur les économistes français qui comptent au niveau international.

Un duel de titans. Dimanche 29 juin, les professeurs du Collège de France se réunissent pour désigner le nouveau titulaire de la chaire “économie des institutions de l’innovation et de la croissance”.

Selon L’Opinion (lien payant), le match pour rafler le poste mettra au prise deux économistes français de renom: Philippe Aghion et Thomas Piketty. Ce dernier a récemment fait les gros titres de la presse anglo-saxonne grâce au succès de son livre Le Capital au XXIe siècle aux Etats-Unis. Mais la France compte d'autres économistes reconnus à l’international. Les voici.

> Jean Tirole

Crédit photo: Eric Cabanis - AFP

Peut-être le plus grand économiste français en activité. Jean Tirole a été pressenti de nombreuses fois pour le prix Nobel d’Economie, sans pour autant l'obtenir. Agé de 60 ans, il a été à l'origine du succès de l'Ecole d'Economie de Toulouse dont il est le président.

Spécialiste, notamment, de l'économie industrielle, ce polytechnicien et docteur en mathématiques est également très connu pour ses travaux sur la crise financière et sur la réglementation bancaire. De fait, il excelle dans un nombre assez impressionnant de disciplines. Il est, par ailleurs, le seul économiste avec Maurice Allais, prix Nobel d’Economie 1988, à avoir obtenir la médaille d’or du CNRS.

> Thomas Piketty

Crédit photo: John Sullivan - Getty Images - AFP

Y-a-t-il encore besoin de le présenter? Prix du meilleur jeune économiste en 2002, il a été enseignant au MIT dans les années 90, avant de fonder, en 2007, l’Ecole d’Economie de Paris dont il a été le premier directeur. Ses publications académiques se focalisent sur la répartition de la richesse et sur les politiques de redistribution.

Economiste clairement engagé à gauche, il a été conseiller économique de Ségolène Royal lors de la campagne de 2007 avant de soutenir en 2012 François Hollande. Mais, depuis, il n’a pas épargné le président. Dans une tribune de mars 2014 dans Libération, il qualifie François Hollande “d’entêté”, et critique fortement le CICE (Crédit impôt compétitivité emploi) qui est pour lui “une usine à gaz”.

> Philippe Aghion

Crédit Photo: Jacques Demarthon - AFP

Professeur à Harvard, Philippe Aghion, 57 ans, est un mathématicien devenu économiste. Il est bardé de récompenses françaises (médailles de bronze et d’argent du CNRS) et internationales (il a obtenu en 2006 le Schumpeter Prize, du nom du célèbre économiste autrichien). Ses travaux académiques couvrent la quasi-totalité des grands enjeux macroéconomiques avec un tropisme sur les déterminants de la croissance, notamment l’éducation.

Il a été le conseiller économique de François Hollande lors de la présidentielle. Il a fait parler de lui, avec Elie Cohen et Gilbert Cette, en étant reçu à l’Elysée en avril dernier tout en publiant avec ses deux collègues Changer de modèle. Un ouvrage dans lequel les trois économistes se montrent critiques à l'égard du Smic.

> Esther Duflo

Crédit photo: Patrick Kovarik - AFP

Cette économiste de 41 ans est actuellement conseillère de Barack Obama au sein du comité pour le développement mondial. Elle est devenue professeur au MIT à seulement 32 ans.

En 2010, ses travaux empiriques contre la pauvreté lui permettent de devenir la première économiste du développement à recevoir la médaille John Bates Clark, que certains considèrent comme l'antichambre du Nobel d'Economie. Son livre Poor Economics: a radical rethinking of the Way to fight global poverty, coécrit avec Abhijit Banerjee, a été sacré livre de l'année par le Financial Times et Goldman Sachs, en 2011.

> Olivier Blanchard

Crédit Photo: Mandel Ngan - AFP

Olivier Blanchard est le chef économiste du FMI. Il a, l'année dernière, fait les gros titres de l'actualité pour avoir dans une étude reconnu des "erreurs" dans le modèle mathématique sur lequel le FMI s’est appuyé pour établir ses prévisions de croissance en fonction des coupes budgétaires.

Agé de 65 ans, il s’est notamment fait connaître en publiant en 1986 un article sur le phénomène d'"hysterèse" du chômage, qui tend à expliquer pourquoi le chômage a augmenté de façon structurelle en Europe. Le co-auteur de cet article n’est autre que Lawrence Summers, ancien secrétaire au Trésor de Bill Clinton. Comme Mario Draghi et Ben Bernanke, Olivier Blanchard a par ailleurs été un disciple de Stanley Fischer au MIT.

> David Thesmar et Augustin Landier

Crédit Photo: Capture d'écran Youtube et BFMbusiness.com

Souvent cités ensemble, ces deux jeunes économistes (41 ans pour Thesmar, 39 ans pour Landier) ont co-signé de nombreux articles, bien qu’enseignant dans des universités différentes. Thesmar est professeur à HEC, Landier à la Toulouse School of Economics. Ce dernier a également reçu le titre de meilleur jeune économiste de 2014.

Outre des articles académiques consacrés en grande partie au système bancaire et financier, ils ont publié ensemble trois ouvrages: 10 idées qui coulent la France (2013), La Société Translucide (2010) et Le grand méchant marché (2007). En 2008, Augustin Landier a, cette fois sans David Thesmar, attiré l’attention des médias financiers du monde entier sur son article, co-écrit avec Xavier Gabaix, “Why has CEO pay increased so much” (“Pourquoi la paie des CEO a-t-elle tant augmenté”) .

> Hélène Rey

Crédit photo: capture d'écran Youtube

Cette économiste française de 44 ans a cumulé les postes d’enseignant dans des universités de prestige telles qu’Harvard, Berkeley ou encore Princeton. Elle officie actuellement à la London Business School. En 2013, elle devient la première femme à obtenir le prix Yrjö Jahnsson qui récompense un économiste européen âgé de moins de 45 ans.

Ses travaux portent notamment sur les déséquilibres financiers et le système monétaire international. L’un de ses articles les plus remarqués a été publié en 2007, avec Pierre-Olivier Gourinchas. Il expliquait pourquoi les Etats-Unis en tant que puissance centale du système financier global avaient “un privilège exorbitant”.

> Daniel Cohen

Crédit photo: Sergio Garcia - AFP

Professeur à l’Ecole d'Economie de Paris et agrégé de mathématiques, Daniel Cohen est un grand spécialiste de la macroéconomie internationale et de la dette souveraine, sujet de grand nombre de ses publications académiques. A l’inverse d’un Jean Tirole, il est très présent dans les médias et travaille pour nombre d'entreprises.

Ancien éditorialise au Monde, il a récemment été à l’affiche du Roman de l’euro, documentaire de France Télévisions. Comme Thomas Piketty et Philippe Aghion, il fait partie des économistes qui ont soutenu François Hollande à la présidentielle de 2012.

Julien Marion