BFM Business

Bond de la fraude sociale en 2013

Cette fraude se décompose en fraude aux prestations et fraude aux cotisations.

Cette fraude se décompose en fraude aux prestations et fraude aux cotisations. - Philippe Huguen - AFP

La fraude sociale a atteint 636 millions d'euros l'année dernière. Soit une hausse de 13% par rapport à 2012.

La fraude détectée par les organismes de sécurité sociale a explosé. Elle a atteint 636 millions d'euros en 2013, dont plus de 174 millions au détriment de l'Assurance maladie, selon un bilan de Bercy révélé dimanche par Les Echos.

La fraude dite sociale est évaluée à 636,1 millions d'euros pour 2013, soit une augmentation de 13% par rapport à 2012, calcule la délégation nationale à la lutte contre la fraude dans son rapport annuel consulté par l'AFP.

Ce montant se décompose en 327,3 millions d'euros de fraude aux prestations (maladie, famille, retraites) et 308,8 millions d'euros de fraude aux cotisations et travail illégal (Urssaf), précise le document.

Hausse des fraudes aux prestations familiales

Une grande partie des chiffres avaient été dévoilés en mai dernier par le gouvernement, mais pas le bilan des fraudes de prestation d'Assurance maladie.

En 2013, ces fraudes ont représenté 174,64 millions d'euros (+12%), dont plus de 167 millions décelés par le régime général d'assurance maladie.

A côté, les fraudes aux prestations familiales ont représenté 143,42 millions d'euros (+18,1%), dont 141,4 millions décelés par les caisses d'allocations familiales.

Suivant l'évolution inverse, les irrégularités entourant les prestations de retraite ont elles diminué de 30%, à 9,28 millions d'euros.

D. L. avec AFP