BFM Business

Faut-il oser la chorale au bureau ?

-

- - -

Pousser la chansonnette avec ses collègues vous parait peut-être ridicule, pourtant les chorales au bureau se développent partout en France. Objectif : lâcher prise.

Aujourd'hui Michel a chorale. Alors vous allez me dire, quel est le rapport avec la vie de bureau ? Si Michel a envie de faire partie des petits chanteurs de la croix de bois le dimanche après-midi, c'est son problème. Mais quelle erreur ! la chorale, ça se pratique au bureau !

Tout a commencé par une affiche dans l'ascenseur : rendez-vous à 12 h 30 en salle Rio de Janeiro pour chanter sur vos tubes préférés. Michel n'était pas convaincu au départ, mais puisqu'il est de bon ton de faire des activités au bureau, il préfère encore la chorale à la course à pied. 12 h 30 en salle chorale donc chacun est venu avec sa proposition de playlist. Et ça va pas être simple de trouver un compromis. Florence, très enthousiaste à l'idée de se produire en public, ambitionne de reprendre les plus beaux standards de Michel Sardou. Michel lui menace de quitter la pièce si jamais il entend une note des lacs du Connemara. « Je veux bien faire un effort pour la java de Broadway mais je n'irai pas plus loin », explique-t-il.

Lâcher les tensions

Le chef de chœur est obligé de les séparer : « de toute façon on va commencer par s'échauffer sur OH HAPPY DAY » . « A bah bonjour l'originalité » , bougonne Michel. L'ambiance est glaciale. Les premières paroles sont à peine audibles tellement Michel et Florence ont les lèvres pincées. Mais peu à peu, on sent le gospel prendre le pas sur la timidité de chacun, Michel se découvre une voix de ténor. La puissance de son souffle le galvanise. Il est en transe et se met à hurler « when Jesus washed ». Il finit à genoux en solo au milieu de la pièce. Les autres salariés sont médusés mais le chef de chœur est ravi. « Bravo Michel ! Le relâchement, c'est exactement l'effet escompté. Fais sortir ton stress par le chant ! »

300 chorales 

Alors les chorales au bureau...ça parait ridicule sur le papier. Mais que disait-on de la méditation et du yoga au bureau, il y a quelques années ? Des horreurs ! Et maintenant tous les réfractaires s'y mettent. Nous ne dirons donc aucune horreur sur les chorales au bureau. Déjà parce qu’elle sont 300 recensées sur le territoire et que leur succès est croissant. Recensées, ça veut dire officielles, constituées avec des rendez-vous réguliers : la chorale d'Accor pourrait très bien affronter en battle celle d' Air France, Orange, Audiens ou BNP Paribas. A la Société Générale : le sujet musique va beaucoup plus loin puisque les collaborateurs produisent chaque année un concert digne de professionnels à la Philharmonie de Paris.

Conclusion : si la musique adoucit les mœurs.. faut pas hésiter à essayer sur Michel.