BFM Business

Emplois: ces 15 métiers qui concentrent 50% des postes à pourvoir

15 métiers concentrent 50% des postes à pourvoir d'ici 2 ans.

15 métiers concentrent 50% des postes à pourvoir d'ici 2 ans. - -

Selon le dernier rapport de la Direction des études et des statistiques (Dares), 15 métiers concentrent à eux seuls 50% des postes à pouvoir d'ici 2 ans. Problème : s'ils recrutent autant, c'est qu'ils manquent de candidats, explique Danièle Licata, chargée des questions de l'emploi au magazine l'Etudiant.

Les chiffres du chômage pour le mois de décembre sont tombés lundi: +0,3% de chômeurs en plus. François Hollande n'a pas réussi à tenir sa promesse d'inversion de la courbe du chômage. Pourtant, malgré la crise, il y a des métiers qui recrutent Assistantes maternelles, aides-soignants, agents d'entretiens, mais aussi les informaticiens, les commerciaux, les comptables, les experts en conseils juridiques ou études de marché, voici la liste non exhaustive des métiers qui recrutent. Et qui recrutent beaucoup puisqu'à eux seuls, ces 15 métiers concentrent 50% des postes à pourvoir d'ici 2 ans. La raison : ils manquent de candidats. En tension toujours également les métiers de bouche, la restauration et l'hôtellerie. Des métiers peu attractifs. On compte même 400 000 offres d'emplois non pourvues chaque année selon le Conseil d'Orientation pour l'Emploi.

"Il faut que les entreprises descendent dans les lycées"

Si ces métiers recrutent c'est avant tout parce qu'il y a un manque de candidats. En cause, très souvent le manque d'attractivité de professions comme aide-soignant en maison de retraite ou commercial. Des secteurs qui ne savent pas se vendre auprès des plus jeunes. Et pourtant il y a urgence pour Danièle Licata, chargée des questions de l'emploi au magazine l'Etudiant. "Les jeunes ne peuvent pas rester à la porte des entreprises et les entreprises ne peuvent pas rester sans main d'œuvre", explique-t-elle sur RMC. "Ce n'est que comme ça qu'on arrivera à se faire rencontrer l'offre et la demande".

Le titre de l'encadré ici

|||Pour créer de l'emploi, faut-il faciliter les licenciements ?

La rédaction