BFM Business

Compétitivité : la France poursuit sa chute

-

- - -

La France a perdu deux places dans le classement annuel des pays les plus compétitifs établi par le Forum économique mondial de Davos. La France pointe à la 23e place quand l’Allemagne se classe 4e.

La France recule encore dans le classement annuel des pays les plus compétitifs. Selon ce classement établi par le Forum économique mondial de Davos (WEF) et publié ce mercredi, la France perd deux places, passant ainsi de la 21e place en 2012-2013 à la 23e place pour 2013-2014. En 2010, la France se classait 15e.

Créé en 2004, cet indice du WEF est réalisé à partir d’une centaine d’indicateurs économiques, entre autres mesurant la qualité des infrastructures, de l’environnement, des institutions politiques, de l’enseignement, du système de santé ou encore du niveau de productivité.

-> Faut-il augmenter le SMIC ?

La France distancée par l'Allemagne

Parmi les points négatifs de la France, l’étude fait figurer, entre autres, la question des incitations fiscales à l’investissement (137e position), la dette publique (135e position), le taux d’imposition (134e position) ou encore les relations entre patrons et salariés (135e position). Côté bons points, la France se classe 1ère en matière d’inflation, 2e pour la qualité de ses routes, 3e pour le nombre de téléphones fixes par habitants et 4e pour ses infrastructures ferroviaires.

L’Hexagone se fait toutefois distancer par son voisin allemand qui occupe cette année la 4e place contre la 6e en 2012-2013.

La Suisse en tête

La Suisse conserve la première place du classement suivie de Singapour et de la Finlande. Les Etats-Unis pointent à la 5e place, mettant ainsi un terme à quatre années consécutives de déclin. Parmi les dix premiers pays les plus compétitifs, le Japon (9e rang) gagne du terrain alors que la Suède et les Pays-Bas en perdent.

P.B.