BFM Business

Afghanistan : la présence militaire coûtait 1,4 million d'euros par jour au budget

La France a retiré ses soldats d' Afghanistan

La France a retiré ses soldats d' Afghanistan - -

La France a achevé, samedi 15 décembre, le retrait de ses unités combattantes d'Afghanistan. La présence française dans ce pays coûtait jusqu'à présent 1,4 million d'euros par jour.

Conformement à la promesse de François Hollande, la France a achevé, ce samedi, le retrait de ses unités combattantes d'Afghanistan. Soit plus de 2 000 hommes.

Le début du retrait avait commencé en novembre avec le départ de 400 soldats de la Kapisa, au nord de Kaboul, où ils participaient à des opérations militaires depuis 2007. C'est là que beaucoup des 88 militaires morts en opérations ont été tués. 1 600 autres soldats se replieront également d'ici au 31 décembre prochain. A terme, ne resteront que 1 500 militaires chargés d'encadrement et de logistique.

Pour le budget de l'Etat, ce retrait est naturellement une aubaine. Pour 2012, la présence militaire française dans le pays coûte en effet 1,4 million d'euros par jour.

Sauf que le retrait va également coûter cher pour rapatrier le matériel représentant 2 700 containers et véhicules dont des blindés. Comme le souligne le député PS Jean Launay, au nom de de la commission des finances de l'Assemblée, "le coût du désengagement ne peut pas être évalué à ce jour, compte tenu des incertitudes pesant encore sur ses modalités".

Selon les estimations du ministère des Affaires étrangères, le transport d'une unité par voie aérienne revient entre 33 000 et 58 000 euros, mais à 5 000 euros seulement par voie routière à travers l'Asie centrale.

Pic de dépenses en 2011

Globalement, le surcoût des opérations militaires extérieures (Opex) devrait baisser l'an prochain. Pour 2012, il est estimé à 873 millions d'euros dans le budget. Il devrait passer sous la barre des 600 millions en 2013. En 2011, avec l'opération aéronavale en Libye, le surcoût des Opex avait atteint 1,2 milliard d'euros. Le record de ces dernières années.

En 2013, outre la poursuite du retrait d'Afghanistan, la France devrait également rapatrier ses 323 soldats présents au Kososvo sous mandat de l'Otan. Au total, les effectifs en opérations extérieures devraient atteindre moins de 5 000 militaires, essentiellement présents en Afrique et au Liban.

Patrick Coquidé