BFM Business

E-commerce: le géant chinois Alibaba s'émancipe de Yahoo

Jack Ma, un ancien professeur d'anglais devenu multimilliardaire, a fondé Alibaba en 1999.

Jack Ma, un ancien professeur d'anglais devenu multimilliardaire, a fondé Alibaba en 1999. - -

Le conglomérat chinois Alibaba s'apprêterait, selon le New York Times, à lever 8milliards de dollars auprès d’investisseurs internationaux. Le groupe va reprendre son indépendance vis-à-vis de Yahoo. 

Crise ou pas, il est des groupes qui n'ont aucun mal à trouver des investisseurs. C'est le cas du chinois Alibaba. Selon le New York Times, le géant de l'e-commerce serait sur le point de lever 8 milliards de dollars. Une opération qui valoriserait le groupe à hauteur de 43 milliards de dollars.

L’objectif de l’opération: permettre au groupe de reprendre son indépendance vis-à-vis de Yahoo, qui possède 40% du groupe. Une participation payée 1 milliard de dollars en 2005. L'Américain va en revendre la moitié pour plus de 7 milliards.

C'est l'un des 15 sites les plus visités au monde

Alibaba n'a donc pas à rougir face aux grands groupes américains. En matière de vente en ligne, le conglomérat chinois est présent sur tous les fronts. D’un côté, Alibaba est une sorte de grossiste en ligne, il se positionne sur le "B2B", c'est-à-dire la vente aux professionnels.

Et de l’autre, il s’adresse aux particuliers avec sa filiale Taobao, l’eBay chinois, l'un des 15 sites les plus visités au monde avec 370 millions d'utilisateurs. Le groupe dispose aussi de son propre système de paiement, comme eBay dispose de Paypal.

Fondé en 1999 par Jack Ma, un ancien professeur d'anglais aujourd'hui multimilliardaire, le groupe mise de plus en plus sur l'international. La gigantesque levée de fonds d’Alibaba, qui va être réalisée auprès d'investisseurs internationaux, de hedge funds, de fonds souverains et de banques, va lui permettre de soutenir ses ambitions.

Anthony Morel et BFMbusiness.com