BFM Eco

Carlos Ghosn juge "ridicule" les propos de la ministre japonaise de la justice

Carlos Ghosn, l'ex-patron de Renault et Nissan.

Carlos Ghosn, l'ex-patron de Renault et Nissan. - Eric Piermont - AFP

Interviewé par une télévision libanaise, Carlos Ghosn a qualifié de "ridicules", les déclarations de la ministre de la justice japonaise à son encontre.

Le magnat de l'automobile déchu Carlos Ghosn, interrogé par une télévision libanaise, a qualifié jeudi de "ridicules" les déclarations de la ministre de la Justice japonaise, qui a dit souhaiter qu'il comparaisse au Japon.

"Le système judiciaire (japonais) est totalement rétrograde", a-t-il encore déclaré dans cet entretien avec la chaîne libanaise LBC. "Je coopérerai pleinement avec la justice libanaise, avec qui je suis plus à l'aise que je ne l'étais avec la justice japonaise".
A.-K.M avec AFP