BFM Business

220.000 demandes de prime à la conversion ont été déposées depuis le 1er janvier, c'est bien plus que ce qu'avait prévu l'État

La prime à la conversion est sensée inciter les automobilistes à se séparer de leur vieille voiture. Mais celle-ci est victime de sont succès. 220.000 dossiers déposées depuis le 1er janvier, c'est beaucoup plus que prévu et le budget consacré à cette prime est déjà quasiment épuisé. Autre problème: les dérives dans l'utilisation de cette prime à la conversion.