BFM Business

Les bolides de James Dean

Une réplique de la 550 Spyder de James Dean à Prague

Une réplique de la 550 Spyder de James Dean à Prague - Wikicommons

L'amour de la vitesse aura eu raison de James Dean en septembre 1955. A l'occasion du 85 ème anniversaire de sa naissance, retour sur les modèles mythiques que l'acteur a conduit.

Ce lundi 8 février marque le 85 ème anniversaire de la naissance de l’acteur James Dean. Epris de vitesse, l’acteur vedette de ‘’la Fureur de Vivre’’ ou encore ‘’A l’Est d’Eden’’ était passionné de sport automobile, participant aux courses de Palm Beach en 1955 au volant d’une Porsche Speedster 23F. Un des passe-temps favori de l’icône des années 1950 était de traverser les rues de Los Angeles à toute allure, en semant les voitures de police.

"La vitesse, il n'y a que ça"

‘’La vitesse, il n’y a que ça’’ aurait-il dit un jour à son jeune cousin Markie, une passion dévorante qui aura raison de lui le 30 septembre 1955: Dean mourra ce jour-là d’une collision mortelle au volant de sa Porsche 550, alors qu’il se rendait à une compétition automobile dans le Nord de la Californie. Amoureux de vitesse, Dean aura eu en sa possession bon nombre de bolides d’exception, dont bon nombre de Porsche. Voici quelques-uns des modèles qui ont contribué au mythe de l’insaisissable James Dean.

5. Porsche 356 Speedster 

La première voiture de James Dean, la Porsche 335 Speedster.
La première voiture de James Dean, la Porsche 335 Speedster. © CMG Worldwide

Issue de la 356 classique, première Porsche de l’histoire, elle sera produite à la demande de Max Hoffman, l’importateur de la marque aux Etats-Unis pour mieux coller au marché local. Moins luxueuse, mais plus rapide, cette 356 Speedster a été un succès énorme aux Etats-Unis, tout particulièrement auprès des stats d’Hollywood. James Dean n’a pas dérogé à la règle et en possédait une, la 356 Speedster 1500 Super.

James Dean participe avec sa 335 Speedster aux Courses de Palm Springs en 1955.
James Dean participe avec sa 335 Speedster aux Courses de Palm Springs en 1955. © Wikicommons

4. Triumph TR5 Trophy

Erreur sur la marchandise me direz-vous, car il s’agit d’une moto. Mais ce serait occulter l’un des bolides favoris de James Dean, sa Triumph TR5 TROPHY. James Dean se met en tête d’imiter Marlon Brando et sa légendaire 6T Triumph Thunderbird et de s’acheter une TR5 Trophy. S’en suit une série de photos devenues célèbres de Dean sur deux-roues, prises par Phil Stern. 

En voitures ou sur deux-roues, Dean testait toujours ses limites face à la vitesse.
En voitures ou sur deux-roues, Dean testait toujours ses limites face à la vitesse. © Phil Stern

Si vous n’êtes pas fan, Fonzie la conduit aussi dans ''Happy Days''. Juste un peu moins iconique que James Dean, quoique...

James Dean sur sa TR5 Trophy
James Dean sur sa TR5 Trophy © Phil Stern

3. Rolls Royce Silver Ghost

La Silver Ghost n’est pas à proprement parler une voiture ayant appartenu à James Dean, mais elle a été conduite par ce dernier dans ‘’Géant’’ en 1955, son dernier film. Surtout, sa légende aura dépassé le film ou la star qu’état Dean: la Silver Ghost – l’une des premières Rolls Royce dessinée par Henry Royce – est aujourd’hui la voiture la plus chère au monde. En 2005, sa valeur a été estimé à 35 millions de dollars, puis à 57 millions en 2009 (soit plus de 50 millions d'euros au taux de conversion de février 2016).

Dans son dernier film "Géant", Dean conduit la Silver Ghost, aujourd'hui voiture la plus chère au monde.
Dans son dernier film "Géant", Dean conduit la Silver Ghost, aujourd'hui voiture la plus chère au monde. © Silver Screen Collection/Getty Images

2. 1949 Mercury coupé 

James Dean a conduit cette Mercury coupé noire de 1949 dans ‘’La Fureur de Vivre’’ (1955), assurant à la marque et à James Dean une place centrale dans la pop-culture américaine, symbole de la jeunesse en crise, dans la classe moyenne des années 1950.

1. Porsche 55 Spyder: la "maudite"

La dernière chevauchée de James Dean aura lieu au volant de sa voiture préférée, une Porsche, la 550 Spyder qu’il surnomme affectueusement ‘’Little Bastard’’ (on ne vous fait pas de traduction). Enchaînant les tournages de la ‘’Fureur de Vivre’’ et de ‘’Géant’’, Dean se voit interdit de courir par les producteurs. Mais un meeting à Salinas -dans le Nord de la Californie- et l’arrivée de la 550 Spyder aux Etats-Unis auront raison des bonnes résolutions de l’acteur. Une fois la voiture réceptionnée, il la baptise en effectuant des runs sauvages dans les rues de Los Angeles. 

Paradoxalement, à l'époque de l'accident mortel, James Dean était interdit de courses par contrat avec ses producteurs, et participait à une campagne nationale de sécurité routière.
Paradoxalement, à l'époque de l'accident mortel, James Dean était interdit de courses par contrat avec ses producteurs, et participait à une campagne nationale de sécurité routière. © Bettmann/Corbis

Une dizaine de jours plus tard, le 30 septembre 1955, James Dean s’en va vers la ville de Salinas où se tient une course, en compagnie de Rolf Wüterich, le mécanicien de Von Neumann qui a importé la voiture aux Etats-Unis. Ils seront percutés par la Ford d’un jeune étudiant, Donald Turnupspeed. Dean mourra quelques heures plus tard, son mécanicien ainsi que Turnupspeed survivront à l’accident.

Cette Porsche 550 Spyder connaîtra une seconde vie assez folle: elle aura – jusqu’à sa disparition mystérieuse – la réputation d’être hantée.

La dernière voiture de James Dean était, comme la première, une Porsche.
La dernière voiture de James Dean était, comme la première, une Porsche. © Corbis

En effet, la plupart des personnes ayant utilisé une pièce de cette 550, que ce soient les pneus ou la transmissions, trouveront la mort dans un accident de la route. Ce qui alimente bien sûr la légende sur cette 550 pas comme les autres. Elle aura tellement mauvaise réputation qu'elle disparaîtra de la circulation dans les années 60. 

La dernière piste connue se situe l'Etat de Washington, où un homme déclare avoir vu son père, aidé d'autres personnes, emmurer la Porsche dans une maison alors qu'il avait six ans... Un affabulateur ? Cette version à été corroborée par un passage au détecteur de mensonges, ce qui fait de cette histoire la plus ''fiable'' et la plus récente pour nous éclairer sur ce qu'il est advenu de la fameuse Porsche 550 Spyder de l'acteur. Mystère donc. 

H.B.