BFM Auto

Cet aigle est resté coincé dans un pare-choc après l’ouragan Matthew

Cet aigle à tête blanche était coincé dans le pare-choc d'une Saturn, en Floride, après l'ouragan Matthew.

Cet aigle à tête blanche était coincé dans le pare-choc d'une Saturn, en Floride, après l'ouragan Matthew. - Page Facebook Clay County Sheriff's Office, Florida

La mésaventure de ce pygargue à tête blanche coincé dans un pare-choc de berline après l'ouragan Matthew fait le tour du web aux Etats-Unis.

Des belettes ou des martres cachées sous les capots des voitures pour se mettre au chaud ou dévorer les gaines des câbles sont monnaie courante. Mais un aigle, un pygargue à tête blanche de surcroît symbole des Etats-Unis, c’est beaucoup plus rare. Depuis le week-end dernier, les aventures de Matthew le rapace passionnent le web américain, relayées par le shériff du comté de Clay, en Floride, sur sa page Facebook.

Après le passage en fin de semaine de l’ouragan Matthew samedi dernier, un automobiliste de Fleming Island, au sud de Jacksonville, tout au nord de la Floride, a ainsi contacté le personnel de secours et le shérif du comté après avoir trouvé l’oiseau coincé dans la grille avant de la calandre de sa voiture. Enfin, plus exactement après qu’un autre automobiliste lui a signalé l’oiseau et lui a demandé de s’arrêter, rapporte l'agence AP.

L'aigle n'a pas été blessé et a été confié à une association de protection des oiseaux.
L'aigle n'a pas été blessé et a été confié à une association de protection des oiseaux. © Page Facebook Clay County Sheriff's Office, Florida

Un pygargue à tête blanche pèse environ dans les deux kilos, ceux présents en Floride sont parmi les plus petits de cette espèce. Mais se nicher dans l'entrée d'air reste une prouesse étonnante... Les autorités ont heureusement réussi à sortir l’aigle, "sans blessures apparentes", de la calandre de la Saturn. Il a ensuite été remis à une association d’aide aux oiseaux. Il a en toute logique été nommé Matthew, même si personne ne sait si c’est à cause de l’ouragan que l’oiseau a été projeté dans la calandre ou s’il y a tout simplement fini par accident.

Pauline Ducamp