BFM Tech

Nous avons rencontré "Mini Cheetah", le robot qui sait faire un saut périlleux

Le robot "Mini Cheetah" était présenté ce 25 novembre à Station F (Paris), pour la première fois en Europe. Les cas d'usage restent encore à définir.

Il aura été le premier robot à quatre pattes à réaliser un saut périlleux arrière. Le "Mini Cheetah", développé par le Massachusetts Institute of Technology (MIT) et financé par le groupe coréen Naver, peut également se déplacer de façon très naturelle, en avant comme en arrière, sauter sur place, accélérer, pivoter ou encore monter des escaliers. Sur terrain accidenté, la créature de neuf kilos peut rivaliser haut la main avec un humain, et se déplacer deux fois plus vite.

Surtout, le robot se remet facilement de ses chutes. Mis à terre ou projeté au sol, il prend quelques secondes seulement à se remettre sur pieds. Très robuste, il a surtout été conçu pour résister aux chocs, affirme Seok Sang-ok, le PDG de Naver Labs, la division R&D de Naver.

Neuf kilos de ferraille

Son prix? Mini Cheetah n'est pour le moment pas voué à être commercialisé. Les cas concrets d'utilisation d'un tel robot restent aussi à affiner. La machine constitue surtout une occasion pour les chercheurs de tester des algorithmes complexes sur des robots particulièrement réactifs, dynamiques et résistants.

Une chose est en tout cas certaine: ce robot limite au maximum ses interactions avec les humains, en dehors des ordres donnés depuis une télécommande. Ainsi, le robot est dépourvu d’assistant vocal et ne sera jamais à même d'analyser les émotions de son interlocuteur par reconnaissance faciale.

Elsa Trujillo avec Chloé Baïze