BFM Tech

Les réseaux sociaux au centre de la 2e journée contre le harcèlement scolaire

Le ministère de l'Education nationale a décidé de focaliser sa campagne contre les violences scolaires sur le cyberharcèlement, qui touche un jeune Français sur cinq.

"T’es moche", "on va te mettre la misère", "va te pendre…" Rien n’est plus facile que de poster des injures ou des photos compromettantes sur les réseaux sociaux et c’est à ce type de phénomène que doivent faire face 700.000 jeunes Français. Facebook, Twitter ou Snapchat seront donc au cœur de la deuxième journée contre le harcèlement à l’école qui se déroulera demain, 3 novembre 2016.

Pour l’occasion, un nouveau clip mettant en valeur le numéro Netécoute de l’association e-Enfance (0 800 200 000) sera diffusé dès demain sur les petits écrans. Il sera accompagné par une campagne sur Internet.

Autre événement, un hackathon, au cours duquel des lycéens développeront une campagne de responsabilisation sur les comportements en ligne, sera organisé dans les locaux de Facebook France. Par ailleurs, de nouveaux outils comme un guide et un cahier d’activité pour les collèges et lycées seront mis à la disposition des enseignants et de leurs élèves.

Mais ce n’est pas tout. Le ministère de l’Education nationale veut aussi élargir la prise en charge des victimes, notamment en allongeant les horaires de disponibilité du 30 20, le numéro vert lancé en 2015. Entre le 1er janvier et le 24 octobre 2016, celui-ci a comptabilisé plus de 8.000 appels.

Un phénomène en baisse au collège pour la première fois

Depuis un an, diverses ressources avaient déjà été mises à la disposition des enseignants mais aussi des jeunes et de leurs parents. Une appli "Stop Bashing !" avait été lancée pour aider ces derniers à faire face aux situations de cyber-harcèlement, des ateliers ont lieu dans des établissements scolaires, la formation des futurs professeurs sur ce sujet a été renforcée et un site Web a été ouvert.

S’il reste encore à faire, pour la première fois depuis vingt ans, le harcèlement au collège recule. Selon une enquête internationale, il a baissé de 15% entre 2010 et 2014 et même de 33% en classe de sixième.

Télécharger Stop Bashing pour Android
Télécharger Stop Bashing pour iOS