BFM Business

L'appli Zoom transmet des données à Facebook, que l'on détienne un compte Facebook ou non

L'application de visioconférence Zoom a grandement gagné en popularité, en ces temps de télétravail forcé.

L'application de visioconférence Zoom a grandement gagné en popularité, en ces temps de télétravail forcé. - YouTube/ Zoom

Très populaire en ces temps de télétravail généralisé, la version iOS de l'application de visioconférence transmet des données à Facebook, sans pour autant le mentionner explicitement dans sa politique de confidentialité.

Dans le lot des entreprises qui bénéficient de la crise sanitaire, Zoom figure au premier rang. Le service de visioconférence connaît un succès sans précédent en France depuis l'entrée en vigueur des mesures de confinement, et la nécessité de basculer vers le télétravail. Les deux premières semaines, le nombre de téléchargements de l'application a bondi de 80% dans le pays. Et dans le monde, plus de 600.000 personnes ont téléchargé l'application le 15 mars, soit le plus important pic jamais connu par la société américaine. 

Le site Motherboard a néanmoins trouvé une faille à ce si beau succès. La version iOS de l'application de Zoom transmet des données d'analyse à Facebook, et ce même pour les personnes ne détenant pas de compte sur le réseau social. Ce transfert de données n'est par ailleurs pas clairement explicité dans la politique de confidentialité du service. Seule la collecte possible d'informations de profils Facebook, par Zoom, est mentionnée.

Un transfert automatique

Zoom tient ainsi Facebook informé dès lors qu'un utilisateur ouvre son application et vient également transmettre des informations sur l'appareil utilisé, dont son modèle et son identifiant annonceur unique, que les entreprises peuvent utiliser pour diffuser des publicités personnalisées.

Facebook recevra également le lieu à partir duquel l'utilisateur s'est connecté, ainsi que son fuseau horaire. Et lors du téléchargement et de l'ouverture de l'application, Zoom se connecte automatiquement à l'API Graph de Facebook, un outil utilisé par les développeurs pour importer ou extraire des données de Facebook.

Ce type de transfert de données vers Facebook est loin d'être rare. Il mérite néanmoins de figurer dans les conditions d'utilisation de tout service, estime auprès de Motherboard un membre de Privacy Matters, une association américaine de défense de la vie privée en ligne. Zoom n'a pour le moment répondu à aucune sollicitation.

https://twitter.com/Elsa_Trujillo_?s=09 Elsa Trujillo Journaliste BFM Tech