BFM Tech

Etats-Unis: Google dénonce un pédophile après avoir scanné ses mails

Google collabore depuis longtemps avec des organisations de protection de l'enfance.

Google collabore depuis longtemps avec des organisations de protection de l'enfance. - -

Un homme de 41 ans a été arrêté au Texas pour détention d'images pédopornographiques après que le moteur de recherche les a détectées dans un mail et alerté les autorités.

Google, un allié de poids dans la lutte contre la pédophilie? Grâce au moteur de recherche américain, la police texane a récemment interpellé un homme d'une quarantaine d'années en possession d'images pédopornographiques, rapporte un article de la chaîne de télévision locale Khou, et repéré lundi par Le Monde.

C'est en scannant les emails de son service de messagerie que Google a pu détecter les images explicites d'une jeune fille envoyées par John Henry Skillern, un habitant de Houston, à un ami.

Récidiviste

Le géant américain a ainsi prévenu le National Center for Missing and Exploited Children (NCMEC), l'organisme qui lutte contre les disparitions et les violences faites aux mineurs. Ce dernier a alors alerté les autorités qui ont obtenu un mandat d'arrêt.

Lors de l'interpellation, de nombreux documents pédopornographiques ont été découverts sur le portable et la tablette du suspect. Des mails mais aussi des SMS dans lesquels John Henry Skillern manifeste son intérêt marqué envers les enfants ont été également trouvés. L'homme était déjà connu des services de police. En 1994, il a été condamné pour agression sexuelle sur un garçon de huit ans.

Vie privée

Cela fait longtemps que Google collabore avec des organisations de protection de l'enfance. En 2006, l'entreprise s'associe avec le NCMEC pour la lutte contre la propagation de la pédopornographie. Deux ans plus tard, elle met en place un logiciel qui permet de tagger des images d'abus sexuels commis sur des enfants.

Mais si tout le monde se félicite de cette arrestation, le problème du respect de la vie privée se pose. L'arrestation n'aurait jamais pu être rendue possible sans une surveillance accrue de Google sur son propre service de messagerie. Ce qui signifie que n'importe quelle correspondance privée est analysée et décryptée. Mais le moteur de recherche ne s'en cache pas, et le précise dans ses conditions d'utilisation. Un moyen qui permet à la fois de diffuser de la publicité sur-mesure mais aussi de détecter des contenus malveillants.

M.G.