BFM Business

Disponible seulement sur Tidal, l’album de Kanye West est (du coup) massivement piraté

Kanye West lors de la première écoute de son album organisée au Madison Square Garden.

Kanye West lors de la première écoute de son album organisée au Madison Square Garden. - Jamie McCarthy / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

En faisant le choix de commercialiser son album sur une seule plateforme, Kanye West a vu son piratage exploser. Ce sont ainsi 500.000 copies illégales qui ont été téléchargées en 24 heures.

Kanye West encourage-t-il le piratage de son album ? C’est la question que l’on peut se poser après l’avoir mis en vente exclusivement sur la plateforme Tidal. Soutenu par de grands noms américains de la musique (Jay-Z, Madonna), le service de streaming est cependant très peu populaire face à Spotify ou Apple Music.

Le site spécialisé TorrentFreak estime ainsi que 500 000 copies pirates de l’album ont été téléchargées en 24 heures. Une performance due notamment à son absence sur ces autres plates-formes.

Pas de quoi arranger ses problèmes financiers

Pourtant Kanye West ne semble pas vouloir en entendre parler : « Mon album ne sera jamais jamais jamais sur Apple. […] Vous pouvez seulement l’avoir sur Tidal », avait-il ainsi tweeté au moment de sa sortie. Sauf que ce même 14 février, les liens de téléchargement illégal fleurissaient quelques minutes à peine après la disponibilité de l’album sur Tidal.

-
- © -

Certains n’hésitaient d’ailleurs pas à se moquer de Kanye West en répondant à son tweet par des captures d’écran d’iTunes contenant son nouvel album The Life Of Pablo.

Pas de quoi arranger les affaires du rappeur qui expliquait avoir 53 millions de dollars de dettes et demandaient aux patrons de la Silicon Valley de l’aider à la rembourser.