BFM Tech

De la révolution en France aux campagnes américaines, 4 applis pour jouer à la politique

Fiscal Kombat, le jeu dont Mélenchon est le héros.

Fiscal Kombat, le jeu dont Mélenchon est le héros. - Capture d'écran

Fiscal Kombat, lancé par des soutiens de Jean-Luc Mélenchon, est loin d'être le premier jeu politique. La preuve par 4 applis.

Le 7 avril, des sympathisants de Jean-Luc Mélenchon organisés sur la plateforme de discussion Discord dévoilaient un jeu dont leur candidat est le héros: Fiscal Kombat.

Dans une esthétique rapellant les jeux de combat en deux dimensions des années 90, le candidat de La France insoumise se bat contre des banquiers qu'il secoue pour faire tomber de l'argent de leurs poches. Le butin servira à financer les ambitions écologiques et sociales de son programme.

Ce jeu sorti en pleine campagne présidentielle a fait grand bruit. Certains sont empressés d'y voir un nouvel attribut "geek" de Mélenchon, après ses hologrammes et ses vidéos YouTube, alors que son développement ne vient ni de lui ni de sa campagne. Mais surtout, le jeu vidéo politique, sérieux ou satyrique, n'a rien de nouveau, il a juste été récupéré par de fins communicants. La preuve par 4 applis.

Ma campagne: dans la peau d'un candidat

-
- © Capture d'écran

Cette application développée par l'Ecole supérieure de journalisme de Lille se veut sérieuse et informative. Le joueur incarne un candidat épaulé par son directeur de campagne. L'objectif: grimper chaque semaine dans les intentions de vote. Il faut d'abord choisir les trois axes principaux de son programme, qui définiront sa ligne politique.

Puis le candidat doit décider quelles actions mener pour se faire remarquer (faire paraître son livre, répondre aux questions des internautes sur Facebook Live, publier une tribune dans un quotidien...) tout en tenant compte de leur coût par rapport au budget de sa campagne. Il lui faudra aussi réagir à l'actualité et répondre aux questions de journalistes lors d'interviews.

Disponible sur Android et iOS.

Reigns: la politique médiévale

-
- © Capture d'écran

Dans Reigns, le joueur se transforme en monarque. En tant que Roi, il est sollicité en permancence pour prendre des décisions, grâce à un système de "swipe", un glissement vers la gauche pour dire non et vers la droite pour dire oui. 

On se rend rapidement compte que le Roi n'est pas tout puissant. Il doit ménager les intérêts des quatre composantes du royaume: l'Eglise, le peuple, l'armée et les marchands. Chaque décision fait monter ou descendre la puissance de ces quatre groupes. Tout est donc une question de mesure: si l'un des groupes devient trop faible ou trop puissant, la partie est perdue.

Disponible sur Android et iOS.

49-3: 25 jours pour faire la révolution

-
- © -

Ce jeu satirique sorti en pleine contestation contre la loi travail nous plonge dans une France qui sombre dans une sorte de dictature capitaliste après l'élection présidentielle de 2017. "Malgré 79% d'abstention, Emmanuel Valsons est élu président de la République de Fange avec 50,7% faisant barrage à l'extrême droite. La 6ème république est proclamée, avec à sa tête, non plus un président, mais un Directeur Général à responsabilité limitée de l'Etat fangeais."

Le joueur a 25 jours pour faire la révolution et reprendre le pouvoir. Il faut choisir comment réagir aux événements politiques. Chaque type de mobilisation nécessite plus ou moins de militants et peut être relativement sûre ou très risquée pour les militants, qui peuvent se retrouver à l'hôpital. Les révolutionnaires doivent aussi soigner leur image auprès de la population, ce qui permettra de recruter de nouveau militants et faire grossir le mouvement.

Disponible sur Android.

Pocket Politics: l'argent-roi de la politique américaine

-
- © -

Cette application moque la politique américaine dominée par l'argent. Avant même d'avoir choisi s'il veut devenir républicain ou démocrate, le joueur doit investir dans des lobbies qui financeront sa future campagne. On aide ensuite son politicien à lever des fonds de manière complètement absurde, en cliquant à répétition sur lui.

Pour gagner une élection, il suffit de remplir les objectifs de levées de fonds. Chaque élection gagnée permet de se présenter à un mandat plus important, dont la campagne sera de plus en plus coûteuse. Jusqu'au Graal: la présidence des Etats-Unis.

Disponible sur Android et iOS

Jamal El Hassani